Antigone

de Jean Anouilh

Mon avis:

Mon fils me fait me replonger dans un classique. Me replonger car je connaissais Antigone mais je ne sais pas si c'est la version d'Anouilh que j'avais lue...

J'aime lire du théâtre. Dès les premiers mots du prologue qui s'avance et présente les personnages, j'ai pris du plaisir à entendre tous les rouages se mettre en place pour que se joue la tragédie.
Antigone défie son oncle, la loi. Elle tient bon, fidèle à son idéal.
Ce texte réécrit en pleine deuxième guerre mondiale résonne certainement différemment que lorsqu'il est question de mythes, de Dieux et de destin.
Ce que j'ai apprécié ici c'est la complexité de ces choix auxquels s'accrochent Créon et Antigone. Chacun a ses raisons, aucun ne cède. On sent le poids de la réalité sur les épaules de Créon et la ferveur de l'espoir et de l'idéalisme avec Antigone. Et pourtant dans leurs tirades on sent poindre l'orgueil et l'égoïsme. J'ai aimé ces quelques mots qu'Antigone dicte au garde avant de se rétracter, consciente soudain d'être allée trop loin.


Présentation de l'éditeur:

"L' Antigone de Sophocle, lue et relue et que je connaissais par coeur depuis toujours, a été un choc soudain pour moi pendant la guerre, le jour des petites affiches rouges. Je l'ai réécrite à ma façon, avec la résonance de la tragédie que nous étions alors en train de vivre."


Commentaires

  1. Moi aussi, je l'ai relu récemment ( l'année dernière). Je l'ai plus apprécié que lors de ma première lecture où je trouvais ça mal écrit. ( je n'aime pas beaucoup anouilh) mais finalement, les idées m'ont intéressées, notamment dans le cadre des guerres mondiales... PS : bonne année :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui en effet, le contexte lui donne une lecture intéressante!

      Supprimer
  2. C'est un livre intéressant et sympa à lire. Un classique accessible.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. mon grand n'a pas accroché à l'aspect tragédie... plus tard peut être!

      Supprimer
  3. Je suis ravie d'avoir découvert ce classique. Mais je suis aussi contente de l'avoir lu en ayant lu deux romans, jeunesse certes, sur Antigone. J'aime bien savoir d'où viennent les personnages lorsqu'il s'agit de réécriture.
    Je comprends ton sentiment d'orgueil et d'égoïsme.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne l'ai jamais rencontré en littérature de jeunesse. Pourtant Hélène Montardre a certainement du écrire sur elle et j'en ai plusieurs, je regarderai!

      Supprimer
  4. Bonne année Piplo! Meilleurs vœux pour cette année.
    C'est ma version préférée d'Antigone, le livre est poignant !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Kincaid!! A quand une lc ensemble? Ca fait un baille!

      Supprimer
  5. Ca fait tellement longtemps que je n'ai pas lu de théâtre ! Tu me donnes envie de m'y remettre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'en lis pas souvent alors que je prends toujours beaucoup de plaisir. Peut être parce que je n'en ai pas assez sous la main!

      Supprimer
  6. Moi aussi j'aime beaucoup lire du théatre. J'ai un bon souvenir de mes lectures de Classique. :) Bonne année à toi également et merci pour ton petit passage sur le blog.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Laissez une empreinte !