Un tueur dans la nuit

de Heather Graham


Quatrième de couverture:

Un corps atrocement mutilé, déposé dans une ruelle mal éclairée de New York en une pose volontairement suggestive…
En s’avançant vers la victime – la quatrième en quelques jours à peine –, l’inspecteur Jude Crosby comprend aussitôt que le tueur qu’il traque vient une fois de plus d’accomplir son œuvre macabre. Qui est ce déséquilibré, qui semble s’ingénier à imiter les crimes commis par Jack l’Eventreur au 19e siècle ? Et comment identifier celui qui n’est qu’une ombre dans la nuit, vêtue d’une redingote et d’un chapeau haut de forme ? Se pourrait-il, comme le titrent les médias, qu’il s’agisse du fantôme du célèbre assassin, ressuscité d’entre les morts pour venir hanter le quartier de Wall Street, désert la nuit ? Une hypothèse qui exaspère Jude, lui qui sait bien qu’il a affaire à un homme en chair et en os qu’il doit arrêter au plus vite. Quitte pour cela à accepter de collaborer avec la troublante Whitney Tremont, l’agent du FBI qui lui a été envoyé pour l’aider à résoudre l’affaire. Même si Jude ne croit pas un seul instant au don de double vue qu’elle prétend posséder…



Mon avis:

Après le manoir du mystère et la demeure maudite voici le troisième volet de la série Krewe of hunters, une équipe d'agents très spéciaux dotés de dons ou de sensibilités particulières en présence des fantômes... Ici, les coupables sont toujours des vivants mais les morts aident notre fine équipe à trouver le coupable!

J'avais déjà passé de bons moments avec les précédents, malgré la légèreté, ou plutôt non, grâce à la légèreté de l'écriture mais j'ai encore préféré celui-ci. En effet, on est ici aux côtés de Jude,  officier de la police New yorkaise qui est face à un émule de Jack l'éventreur. J'ai apprécié le contexte de l'enquête (d'avantage que la guerre de sécession dans le précédent ou les complots politiques dans le premier), on n'est pas centrés sur l'équipe de chasseurs de fantômes mais bien sur le duo d'enquêteurs formé par l'une d'elle Whitney et notre policier. Ce couple fonctionne bien. Ils s'accordent peu de répit et bossent nuit et jour pour arrêter ce fou qui frappe encore et mutile les victimes. Bien sûr, il y a toujours un autre versant dans ces romans : le courant qui passe particulièrement entre ces deux-là, le désir qu'ils tentent de refouler, mais en vain! J'aime bien les deux aspects de cette lecture qui se marient bien dans ce contexte, car c'est rare dans les polars que les histoires de couples ne soient pas sombres ou torturées... Ici c'est happy end garantie!



Commentaires

  1. J'aime beaucoup cette auteur, je passe toujours de bons moments avec ses bouquins !

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Laissez une empreinte !