Pour seul refuge

 de Vincent Ortis


Le roman s'ouvre sur deux situations différentes : un homme retenu prisonnier qui se bat pour survivre et un juge qui se retrouve en panne dans un endroit enneigé quasi inaccessible... et qui va être pris en stop par un gars du coin.

Bien sûr quand ce gentil samaritain l'emmène dans son chalet perdu dans la montagne, on se doute bien qu'il est dans de beaux draps. J'ai mis un peu de temps à rentrer dans le roman, mais j'ai apprécié rapidement la situation dans laquelle nous met l'auteur car on identifie le prisonnier au juge, tout en se demandant si ce n'est pas une autre personne, et en même temps on s'attache un peu à cet ermite qui ne nous a pas encore livré tous ses secrets.

Je n'ai pas trouvé le suspense insoutenable et on devine certaines choses assez facilement, pourtant il y a quand même une tension, bien présente tout au long du roman, et cela va crescendo en s'approchant de la fin qui nous réserve tout de même des surprises. 

La quatrième de couverture nous oriente vers une partie de l'histoire intéressante avec un face à face et des conséquences qui font réfléchir à la notion de justice et de rédemption. Mais ce n'est pas celle qui m'a le plus marquée, car c'est la façon dont notre héros (l'ermite bon samaritain) se dévoile chapitre après chapitre qui m'a vraiment plu et j'ai trouvé cet aspect psychologique du roman vraiment bien ficelé par l'auteur!


Présentation de l'éditeur:

La plus terrible des prisons est celle qui n'a pas de murs. De la neige à perte de vue, une ourse affamée, pas une habitation à des kilomètres à la ronde.
Seuls, perdus dans les immensités sauvages du Montana, à plus de deux mille mètres d'altitude, deux hommes se font face : un jeune Indien accusé de viol avec tortures et le juge qui l'a condamné.
Chacun possède la moitié des informations qui pourraient les sauver, or :
Ensemble, ils s'entretueront. Séparés, ils mourront.


Commentaires

  1. Celui-ci est dans ma PAL ,
    je le lirai prochainement!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avais oublié que je te l'avais laissé!! Bonne lecture !

      Supprimer
  2. Cela m'intrigue... je le note ! ;)
    Merci pour la découverte !
    Bonne journée

    RépondreSupprimer

Publier un commentaire

Les commentaires sont maintenant modérés, on ne peut donc pas les visualiser instantanément, mais si vous avez bien appuyé sur PUBLIER, votre message apparaitra très prochainement!
Merci pour votre passage par ici !