Tout le bleu du ciel

 de Mélissa Da Costa

Le thème du roman parait très difficile. Forcément un jeune homme à qui il reste moins de deux ans à vivre et atteint d'une maladie dégénérative, ça ne peut pas épargner le lecteur... Et pourtant, c'est toute la magie de l'écriture que de nous transporter et de nous gonfler d'amour et d'espoir alors même qu'on pourrait penser qu'il n'y en a plus. 

Et ce n'est pas qu'à la fin du roman que cela arrive, mais bien dès le début de l'histoire alors qu'on fait la rencontre d'Emile. Cela commence par un brin d'humour avec cette petite annonce. Mais on sent tout le défi qu'il y a derrière ces quelques mots. Choisir sa fin de vie tout simplement. J'ai trouvé Emilie très courageux de prendre cette décision. C'est Joanne qui répond à son annonce, une inconnue, prête à accepter les termes de cet engagement particulier. Elle fuit aussi quelque chose manifestement... 

Une aventure qui commence, chacun apportant à l'autre simplement, par petite touche avec ce qu'il est. Respirer. Prendre le temps d'être ici et maintenant. Alors même que l'on pourrait vouloir vivre mille choses, ressasser le passé, se sacrifier pour arracher quelques bribes de futur. 

J'ai été touchée par le respect qu'ils se manifestent. Comme si accepter l'autre comme il est était une évidence. Ne rien attendre de plus que ce qu'il est prêt à donner. Pas d'exigences, de demandes. Attendre silence après silence pour savoir si quelque chose d'autre sera dit ou fait. Ils font des choix ensemble bien sûr, mais avec de discrètes propositions qui sont réellement ouvertes.

Et puis le roman gagne encore en force au fil des pages avec ce que chacun dévoile de lui-même mais aussi ce que leur apportent toutes ces belles rencontres au fil des étapes. Alors que la maladie gagne du terrain, c'est Joanne que j'ai trouvé très courageuse. 

Un très beau roman, à partager sans modération! Merci Céline pour ce coup de coeur !


Présentation de l'éditeur:

Petiteannonce.fr : Émile, 26 ans, condamné à une espérance de vie de deux ans par un Alzheimer précoce, souhaite prendre le large pour un ultime voyage. Recherche compagnon(ne) pour partager avec moi ce dernier périple.

Émile a décidé de fuir l’hôpital, la compassion de sa famille et de ses amis. À son propre étonnement, il reçoit une réponse à cette annonce. Trois jours plus tard, avec le camping-car acheté secrètement, il retrouve Joanne, une jeune femme, qui a pour seul bagage un sac à dos, un grand chapeau noir, et aucune explication sur sa présence. Ainsi commence un voyage stupéfiant de beauté. À chaque détour de ce périple naît, à travers la rencontre avec les autres et la découverte de soi, la joie, la peur, l’amitié, l’amour qui peu à peu percent la carapace de douleurs d’Émile.


Commentaires

  1. bonjour, il est dans ma PàL ! tu as lu Les derniers jours de Rabbit Hayes ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Super, tu vas te régaler!
      Non je n'ai pas lu celui dont tu me parles, c'est le même genre de roman??

      Supprimer
    2. le sujet oui, j'ai eu du mal à le entrer dans l'histoire, mais parfois j'ai été émue

      Supprimer
  2. Tout ce bleu du ciel est véritablement un voyage initiatique extraordinaire... Apprendre à se connaître, aimer les petits trésors de la vie... C'est un bel hymne au respect entre deux êtres qui s aiment avec la maladie qui plane au dessus d eux... Je ne peux que recommander ce si bel ouvrage..

    RépondreSupprimer
  3. Ça a l’air très sympa comme lecture.

    RépondreSupprimer

Publier un commentaire

Les commentaires sont maintenant modérés, on ne peut donc pas les visualiser instantanément, mais si vous avez bien appuyé sur PUBLIER, votre message apparaitra très prochainement!
Merci pour votre passage par ici !