Le discours

de Fabrice Caro




On n'a pas l'habitude d'avoir un héros masculin qui se prend la tête après une déception sentimentale et dont toute l'énergie est happée par cette crise existentialiste... pourquoi ne répond-elle pas à mon SMS? C'est surprenant et très intéressant comme parti pris, d'autant que l'auteur y mêle toute la problématique des attentes familiales avec ce fameux discours qu'il doit écrire pour le mariage de sa soeur!
Voilà notre héros pris au piège, pourtant on sent bien qu'ils ne sont pas proches avec sa soeur, mais son beau frère est certain que rien ne lui ferait plus plaisir... Au fil des pages on retrouve ce décalage flagrant entre ce que notre héros ressent, perçoit, analyse et les attentes et impression des autres.

Il y a beaucoup d'humour dans ce texte, du cynisme bien sûr aussi, et les situations dans lesquelles se met le héros ou la façon dont il décrit le contexte de son existence m'ont fait sourire de nombreuses fois. Le ton et le rythme ne nous laissent pas le temps de trouver le héros pathétique, il y a pourtant bien matière à réfléchir sur la pression sociale et familiale !

J'ai passé un très bon moment de lecture avec ce roman qui se lit d'une traite!


Présentation de l'éditeur:

«Je prononcerai ce discours à une condition, Ludo, une seule : que tu arrêtes de faire grincer ta fourchette dans ton assiette. Je pourrais tuer pour ça. Il y a des codes, Ludo, sinon c’est le bordel. Sept milliards de névrosés essayant de vivre ensemble, se faisant croire que c’est possible, qu’on ne tue pas pour un grincement de fourchette dans l’assiette, qu’on ne quitte pas son amoureux parce qu’il fait du bruit en buvant son café.» 

Lors d’un dîner en famille, Adrien, qui vient de se faire plaquer, apprend qu’il doit prendre la parole au mariage de sa sœur. Entre le gratin dauphinois et les tentatives de discours toutes plus absurdes les unes que les autres, il n’espère qu’une chose : que Sonia revienne. 



Je remercie les éditions Folio pour ce partenariat!

Commentaires

  1. Moi aussi, c'est l'un de mes partenariat. J'ai hâte de le lire, j'adore cet auteur

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu apprécieras aussi le ton désabusé et l'humour caustique du récit! Bonne lecture!

      Supprimer

Publier un commentaire

Les commentaires sont maintenant modérés, on ne peut donc pas les visualiser instantanément, mais si vous avez bien appuyé sur PUBLIER, votre message apparaitra très prochainement!
Merci pour votre passage par ici !