Juste une ombre

de Karine Giébel


Après avoir eu un énorme coup de coeur pour toutes blessent la dernière tue, ce roman m'a paru un peu plus fade, un peu plus monotone. Pourtant ici aussi l'auteure arrive avec talent à faire monter la tension et l'angoisse. On s'attache aux personnages: d'un côté Cloé, jeune femme à qui tout réussit, qui veut garder le pouvoir malgré les drames de son passé, de l'autre Alexandre, flic sanguin à l'instinct infaillible. Le sort s'acharne sur eux et on s'accroche à l'espoir que le malade qui s'en prend à Cloé et qui arrive peu à peu à la rendre folle (elle n'est pas folle, hein???) sera pris dans les filets d'Alexandre. Que leurs douleurs seront adoucies par leur rencontre.
Mais bon, c'est un Giébel alors on souffre avec eux tout simplement.

Je l'ai trouvé un peu plus prévisible, mais j'ai quand même senti le piège se refermer sur moi, et encore une fois son épilogue m'a beaucoup touchée!

Présentation de l'éditeur:

Tu te croyais forte. Invincible. Installée sur ton piédestal, tu imaginais pouvoir régenter le monde. Tu manipules ? Tu deviendras une proie. Tu domines ? Tu deviendras une esclave. Tu mènes une vie normale, banale, plutôt enviable. Tu as su t'imposer dans ce monde, y trouver ta place. Et puis un jour... Un jour, tu te retournes et tu vois une ombre derrière toi. À partir de ce jour-là, elle te poursuit. Sans relâche. Juste une ombre. Sans visage, sans nom, sans mobile déclaré. On te suit dans la rue, on ouvre ton courrier, on ferme tes fenêtres. On t'observe jusque dans les moments les plus intimes. Les flics te conseillent d'aller consulter un psychiatre. Tes amis s'écartent de toi. Personne ne te comprend, personne ne peut t'aider. Tu es seule. Et l'ombre est toujours là. Dans ta vie, dans ton dos. Ou seulement dans ta tête ? Le temps que tu comprennes, il sera peut-être trop tard... Tu commandes ? Apprends l'obéissance. Tu méprises ? Apprends le respect. Tu veux vivre ? Meurs en silence..

Commentaires

  1. Je ne l'ai pas lu, il n'est pas non plus dans ma pal…!
    Un de ses jours peut-être!

    RépondreSupprimer
  2. Je n'ai pas encore lu beaucoup de romans de cette auteure, mais elle m'a déjà piégé deux-trois fois et je compte bien me laisser prendre à nouveau...

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Laissez une empreinte !