Crimes au musée




Présentation de l'éditeur:

Musée d'art moderne, d'histoire, d'anthropologie, de sciences, du tatouage, de cire, toutes les salles sont ouvertes. En y pénétrant, l'atmosphère feutrée génère une impression de calme, presque de recueillement. Le sentiment de paix semble total et pourtant, nous sommes déjà sur une scène de crime, les oeuvres en présence ont été témoins de la violence, de l'horrible et du machiavélique. Crime d'honneur, meurtre passionnel, vengeance, copie meurtrière d'un tableau ou petit meurtre sans conséquence... Qu'on soit simple visiteur, touriste ou gangster aux mains rougies par le sang, tous les coups sont permis.

Mon avis:

C'est un recueil très riche dans lequel j'ai fait beaucoup de découvertes. J'ai repéré notamment Elena Piacentini et Geneviève Lefebvre qui m'ont convaincue en quelques pages.
Un petit bémol cependant. Les nouvelles sont entrecoupées de notes sur chaque auteure. J'ai d'abord trouvé cette démarche intéressante car je ne les connaissais pas mais j'ai vite été gênée par la forme : cela coupait le rythme du recueil et j'aurais préféré y avoir accès librement en fin d'ouvrage que de les lire après chaque nouvelle. J'ai eu beaucoup de mal aussi avec le deuxième titre donné au texte sur chaque auteure. C'est certainement étudié mais j'ai trouvé ces sous titres très réducteurs. Après le texte de Giebel, j'ai trouvé que l'intermède cassait complètement l'esprit de la nouvelle. Quel intérêt ici? J'ai alors arrêté de lire ces passages et j'ai ainsi retrouvé le plaisir de passer d'un univers à l'autre et de découvrir ces auteures par le seul biais de leur écriture!

L'Ombre d'Alphonse par Danielle Thierry
On se retrouve ici dans un musée de la police. J'ai apprécié cette petite enquête de la gardienne du musée Agathe Kristy qui ouvre joliment ce recueil. On y retrouve le plaisir de la déduction... mais à quel prix?

Il faut savoir se salir les mains par Claudia Larochelle
J'ai beaucoup aimé le ton de cette nouvelle ainsi que la chute même si on la sent venir!

Le Chef-d'oeuvre par Dominique Sylvain
C'était intéressant de découvrir cette nouvelle après avoir lu récemment Irezumi et donc être familière de l'univers du tatouage japonais. Le mobile n'en est pas moins surprenant!

L'Intérieur par Karine Giebel
Violent plongeon très noir dans la réalité. En même temps c'est du Giebel!

Les météores saignent par Ariane Gélinas
L'ambiance est agréable. On se place du point de vue de la victime potentielle. Elle a un nom de muse, manifestement comme d'anciennes relations de sa compagne, dont elle ne tarde pas à découvrir la mort tragique.

Mobsters'Memories par Andrée A. Michaud
On plonge ici dans l'univers mafieux américain et on assiste à un règlement de compte à l'ancienne. On oscille entre film et réalité. Le décor étant celui d'un musée, on ne sait plus si les personnages sont réels ou fictifs. Alors est-ce un happy end?

Charogne par Marie Vindy
J'ai moins accroché avec celle-ci. Elle tourne autour de l'oeuvre d'art : les amants de Rodin. J'ai eu du mal à me retrouver entre la banalité du meurtre et l'obsession du flic.

Le Christ couronné d'épines par Catherine Lafrance
Un journaliste mène l'enquête sur un triple meurtre dans un musée. Lui ne tombe pas dans le piège mettant les enquêteurs sur une fausse piste. Il s'en passe des choses dans les musées!!

Dentelles et dragons par Elena Piacentini
Voici une de mes nouvelles préférées du recueil.
En à peine quelques pages l'auteure réussit à nous raconter toute une vie, avec ses drames et ses conséquences. J'ai beaucoup aimé la façon dont elle mêle ses personnages, nous faisant remonter le cours du temps pour comprendre les enjeux. Un homme abandonné à la naissance, une infirmière qui veut bien faire, une femme qui livre son secret avant de mourir, mais aussi un coup de foudre, une vengeance.  J'ai vraiment apprécié la fin de cette nouvelle qui pourrait faire grincer des dents mais m'a soulagée finalement!

Le Second Linceul par Ingrid Desjours
Un garçon se réveille. Il est séquestré dans un endroit inconnu. Avec lui d'autres personnages très différents les uns des autres. Tous ignorent ce qu'ils font là et pourquoi ils ont été enlevés. Le double sens de la nouvelle fonctionne assez bien et la chute est d'autant plus surprenante qu'on est psychologiquement préparés à une acte criminel en lisant ce recueil! Ce double sens intéressant nous fait réfléchir à l'oubli...

La Mort à ciel ouvert par Florence Meney
Un couple se promène. Il sait sa femme infidèle, mais elle est allée trop loin, et il est bien décidé à se débarrasser d'elle. Au fil de leur ascension, leur histoire défile mais pour qui sera la chute?

L'Art du Crime par Barbara Abel
J'ai eu du mal avec cette nouvelle. Elle se démarque pourtant par son originalité. C'est simplement que sa lecture a été plus difficile car on sent la solitude de cette femme. J'ai pensé à Alice Miller et son étude des mères infanticides...

Homme à la machette par Geneviève Lefebvre
Celle-ci est ma préférée du recueil. En partie certainement pour le sujet qui est subtilement traité : la victime est un romancier qui revient au Rwanda 23 ans après le génocide. Géraldine elle aussi revient sur les traces de son passé et est sur le point d'achever son pèlerinage. Un texte très fort.

La Vieille par Martine Latulippe
Une femme, endeuillée par la mort de son fils, bascule dans la folie meurtrière. Je n'ai pas accroché avec celle-ci.

La Mystérieuse Affaire du codex maya par Stéphanie de Mecquenem
On retrouve ici une nouvelle avec une enquête plus classique sur un meurtre. Incroyable découverte? Crime passionnel? L'inspecteur Bruschetti démêle le vrai du faux.

Renaissance par Nathalie Hug
Ce récit sort des clous tant par la forme que par le fond! Le rideau s'ouvre sur la scène du crime. Un enfant assiste à la mort du compagnon de sa mère. On sent qu'une nouvelle vie commence, on imagine déjà la maltraitance... Mais on comprend rapidement que l'enfant a une lourde part de responsabilité dans ces évènements. Que ne ferait pas une mère pour protéger son enfant?  Mais a-t-il réellement agi seul?

Un thé pour le gaijin par Claire Cooke
J'ai eu du mal à entrer dans cette nouvelle qui se déroule au Japon. Notre héros se met dans une situation délicate malgré lui et les conséquences risquent de lui être fatales!

Le Retraité par Marie-Chantale Gariépy
Cette nouvelle clôture bien le recueil avec une mise en scène de ce retraité peu recommandable qui finit lui aussi par payer pour ses crimes.

Je remercie les éditions Belfond pour ce partenariat.

Commentaires

Enregistrer un commentaire

Laissez une empreinte !