Maudit printemps

d'Antonio Manzini




Quatrième de couverture:

Chiara Breguet, héritière d’une riche famille d’industriels du Val d’Aoste, étudiante brillante admirée de ses pairs, n’a plus donné de ses nouvelles depuis plusieurs jours. Persuadé que cette disparition est inquiétante, Rocco Schiavone se lance dans une course contre la montre pour sauver la jeune femme et découvrir ce que dissimule la façade impeccable de ce milieu nanti. Pendant ce temps, la neige tombe sur Aoste en plein mois de mai, et cette météo détraquée ne fait qu’exacerber la mauvaise humeur légendaire de Rocco.


Mon avis:

Voici un très bon polar !

Rocco Schiavone est beaucoup moins antipathique que ce à quoi je m'attendais! Il me semble que j'avais lu sur une quatrième de couverture que le héros de Manzini était un macho acariâtre, un policier aigri... Je ne sais plus exactement en quels termes mais je m'attendais à le trouver détestable et dès le début du roman, j'ai vraiment accroché avec ce personnage ! Son rapport à son équipe m'a beaucoup plu, notamment sa relation avec Italo, dont il est proche même s'il ne l'affiche pas. Le manque qu'il a de sa ville aussi, Rome. Il se retrouve à Aoste, puni d'exil, déplacé, et il est désespéré de ce printemps qui n'arrive toujours pas.
Ses failles sont évidentes (l'absence de Marina notamment) mais il continue de se donner à fond au travail. Il fait des pieds et des mains pour remonter des pistes suite à la disparition d'une jeune femme (ou emmerde de niveau 10!)

L'intrigue est bonne et l'enquête bien menée par Rocco et son équipe : les éléments s'emboitent peu à peu et on craint le pire pour Chiara. J'ai apprécié son point de vue en filigrane du roman. Si on pense rapidement que les deux morts au début du roman étaient ses ravisseurs, on ne craint pas moins pour sa vie pour autant! L'affaire est beaucoup plus complexe qu'il n'y parait et le contexte personnel de notre héros se mêle à l'enquête. L'évasion d'un ennemi, ses aventures, son fantôme, ses amis d'enfance... Tout cela donne du relief au personnage.

L'écriture est très agréable et le roman très prenant! Je vais suivre cet auteur avec beaucoup d'attention.

Je remercie les éditions Denoël pour ce partenariat.

Sortie: mail 2017  - Traduit de l'italien par Samuel Sfez

Commentaires

  1. Oui, dans le premier opus, c'est un personnage désagréable mais je l'aime bien aussi ! J'ai hâte de le lire ce deuxième opus ! Je vois qu'il est aussi bien que le premier...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. et bien tu me donnes envie de lire le premier du coup!

      Supprimer
  2. Bonsoir, comme Maggie, j'ai lu Piste noire (le roman précédent) qui m'avait plu. J'ai aussi le deuxième à lire : Froid comme la mort en attendant ce troisième. J'aime bien quand les écrivains prennent des personnages récurrents que l'on suit d'un livre à l'autre. Bonne soirée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ahh donc j'en ai deux à découvrir!! tant mieux! J'aime aussi retrouver des personnages récurrents. Bonne soirée à toi!

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Laissez une empreinte !