Quand la neige danse

de Sonya Delzongle


Quatrième de couverture:

Quatre fillettes mystérieusement disparues, quatre poupées en porcelaine, sosies des enfants, envoyées à leurs parents un mois plus tard. 
À Crystal Lake, petite ville paisible sous le coup d'un hiver glacial, non loin de Chicago, Joe Lasko est prêt à tout pour retrouver sa fille de quatre ans, Lieserl. Il engage son amour de jeunesse devenue détective privée pour mener leur propre enquête mais, aidés de la célèbre profileuse Hanah Baxter et son inséparable pendule, ils sont loin d'imaginer l'ampleur des secrets liés à ces disparitions.



Mon avis:

J'ai passé un excellent moment en compagnie de Joe Lasko et d'Hannah Baxter!
J'avais déjà apprécié le style de Sonja Delzongle dans Dust mais j'avais trouvé un peu dommage que l'héroïne soit si dépendante à la drogue et l'univers africain si glauque. Or ici ces deux petits bémols ont disparu, du coup j'ai vraiment énormément accroché à l'enquête et à l'ambiance!

L'auteur prend soin de placer le contexte et les personnages dans cette petite ville tranquille et glacée, plusieurs petites filles ayant disparu. On s'intéresse particulièrement à Joe Lasko, le père de Lieserl qui essaie de garder espoir et est prêt à tout pour retrouver sa fille. J'ai beaucoup apprécié ce personnage ainsi que son histoire. Le retour de son frère et de son amour de jeunesse vont le troubler et faire rebondir l'enquête à plusieurs reprises. C'est d'ailleurs grâce à Eva que de nouvelles pistes s'ouvrent et quand elle convainc Joe de faire appel à Hannah, on est déjà complètement pris dans le roman! J'avais d'ailleurs oublié que Sonja Delzongle avait son héroïne de polar. Mais notre Hannah est ici métamorphosée. On est loin de tous les démons qui l'habitent dans son enquête africaine. Certes, la libération de son père plane au dessus d'elle et on sent combien le danger la guette et à quel point la panique menace de la submerger, mais lorsqu'elle suit son instinct à Cristal Lake, elle n'est pas en transe et c'est en professionnelle qu'elle épaule Eva puis le Chef Stevens.

L'intrigue est également drôlement bien ficelée et j'ai beaucoup apprécié le dénouement. La tension monte au fur et à mesure qu'ils s'approchent des personnes impliquées. Le lecteur a son lot de soupçons et de frissons.

Un très bon roman que je conseille vivement à tous les amateurs de thrillers et de polars!
Aucun doute que je lise prochainement Récidive du même auteur!!

Je remercie les éditions Folio pour ce partenariat!

Commentaires

  1. J'avais bien aimé Dust. Je ne savais pas que son roman" quand la neige danse" était paru en poche. J'avais rencontré l'auteur qui justement présentait son roman "quand la neige danse". Je pense le lire...

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Laissez une empreinte !