Le bazar des mauvais rêves

de Stephen King



Quatrième de couverture:

« J’ai écrit ces nouvelles rien que pour vous. 
Mais attention ! Les meilleures ont des dents… »
Stephen King

Un homme qui revit sans cesse sa vie (et ses erreurs), un journaliste qui provoque la mort de ceux dont il prépare la nécrologie, une voiture qui dévore les badauds… 20 nouvelles pour la plupart inédites, précédées chacune d’une introduction du maître sur les coulisses de leur écriture.



Mon avis:

Le dernier recueil de nouvelles de King a rejoint mes étagères dès sa sortie comme d'habitude (merci à mon cher mari!) mais j'ai tardé un peu à le lire. J'ai vraiment accroché avec certaines nouvelles, beaucoup moins avec d'autres qui resteront peu dans ma mémoire. Chaque nouvelle est précédée d'une petite note de l'auteur situant son origine ou d'une anecdote associée à l'écriture. J'ai beaucoup aimé ces petits moments de complicité avec l'auteur!

Mile 81
Cette première nouvelle m'a conquise et elle est restée une de mes préférées après avoir fini le recueil. J'ai beaucoup apprécié la situation dans laquelle se trouve Peter lorsqu'il va au delà des limites, cette idée de la voiture "carnivore" et la façon dont l'auteur met en scène les différents personnages. J'y ai retrouvé tous les ingrédients de ses meilleurs romans et cela donne une sacrément bonne nouvelle!

Premium Harmony
Je ne suis pas sûre d'avoir cerné le sujet de cette nouvelle. Une histoire de couple manifestement, déjà usé par le quotidien même s'ils sont jeunes. Je ne sais pas si c'est de l'humour grinçant, de la fatalité... Bref, j'ai eu du mal à me situer lors de cette lecture, même si la chute m'a tout de même fait sourire!

Batman et Robin ont un accrochage
Celle-ci par contre m'a beaucoup touchée. J'ai trouvé que King nous offrait ici un subtil mélange entre  l'horreur d'une situation anodine qui dégénère (accrochage sur la route) et l'horreur de la maladie (Alzheimer), car l'ensemble donne tout autre chose qu'une situation d'horreur. Cet homme qui amène son vieux père pour leur sortie hebdomadaire au restaurant et qui le remet sans cesse sur la voie des ses souvenirs, le ramène au réel... Et puis ce vieil homme qui a perdu le fil mais reste un père.

La dune
Cette nouvelle-ci m'a aussi fait sourire avec sa chute car même si on la sent venir elle est drôlement bien amenée! L'histoire que raconte le vieux juge est bien fidèle à l'univers qu'aime peindre l'auteur et ça m'a plu!

Sale gosse
Une relecture très agréable de cette nouvelle que j'avais déjà beaucoup apprécié en ebook! Mon avis est ici!

Une mort
Je n'ai pas accroché plus que ça avec cette nouvelle mais j'ai bien aimé voir Barclay douter de la culpabilité de ce simplet pendu pour le meurtre d'un enfant (et le vol de son dollar en argent). L'auteur a-t-il joué avec nos souvenirs de la Ligne verte, nous faisant prendre le même parti que Barclay envers et contre tous?

Eglise d'ossements
Oups, je ne sais pas quoi dire de ces quelques pages de poésie, si ce n'est que je n'y ai absolument pas du tout été sensible!!

Morale
Un vieil homme fait un marché peu honorable avec son infirmière. Un marché amoral mais lucratif... Les conséquences sont forcément lourdes. L'idée était bonne et je ne sais pas si c'est dû à mon humeur à la lecture mais je n'ai pas trouvé beaucoup de relief à cette histoire ni aux différents personnages.

Après-vie
J'ai bien aimé ce petit passage dans l'après-vie. Le bilan est fait, les erreurs, les regrets, les moments de bonheur. Et si on pouvait tenter de changer un petit détail, simplement réparer... ou alors tout recommencer.

Ur
Voici à nouveau une nouvelle qui m'a vraiment plu. Peut-être à cause du parallèle avec les différents niveaux de la Tour, la multitude de mondes... En tout cas, une liseuse rose se retrouve entre les mains de notre héros qui accède alors à une infinité d'oeuvres, celles des autres mondes. Notre professeur de littérature explore et se perd dans les romans inédits de ses auteurs fétiches puis il découvre une autre option. L'accès aux coupures de presse... à venir! J'ai beaucoup aimé la tension croissante dans cette nouvelle. On sait que tout se paye avec King alors quand Wesley réussit à changer le cour du temps, on ne peut que trembler pour lui. D'ailleurs je dois dire que j'ai bien eu peur avec la police des paradoxes, et j'ai d'autant plus été ravie de la fin surprenante de ce récit!

Herman Wouk est toujours en vie
Cette nouvelle est courte et je n'ai pas eu vraiment le temps de cerner les personnages ni de l'apprécier. Un couple de vieux poètes rattrapés par l'horreur alors même qu'ils échangeaient des vers sur une aire d'autoroute.

A la dure
Une très jolie nouvelle, triste mais dans laquelle j'ai retrouvé tout le talent de l'auteur pour décrire avec soin ses personnages et créer une ambiance particulière. J'aime sa façon d'écrire l'amour...

Billy Barage
Je suis complètement passée à côté de cette nouvelle. J'ai même arrêté plusieurs fois la lecture tant l'univers du base-ball m'a paru lourd notamment parce que je ne comprenais absolument rien aux longues tournures techniques et tactiques! Il y aurait pu y avoir quelque chose dans l'intrigue pour raviver mon intérêt mais cela a été trop laborieux pour que j'en profite!

Mister Yummy
Encore une nouvelle sur la vieillesse et l'approche de la mort. L'acceptation.
Un bon récit aussi, mais que j'aurais certainement plus apprécié à un autre moment de l'année!

Tommy
Là encore je ne suis pas sensible à ces vers...

Le petit dieu vert de l'agonie
Ah! Religion, scepticisme, paranormal, exorcisme... King réunit dans la pièce autour de Newsome une galerie de personnages tous très différents. Il est aussi question de la douleur et j'ai aimé le point de vue de Rideout sur l'opinion que Kat se fait de ce vieil homme qui ne veut pas lutter! J'ai aimé aussi la dernière ligne de la nouvelle... (Celle-ci en effet a des dents!!)

Ce bus est un autre monde
Celle-ci m'a un peu désarçonnée. Notre héros prévoyant se retrouve à la limite du retard pour une campagne de pub capitale et est le témoin d'un meurtre... Mais le bus redémarre. Qu'a-t-il vraiment vu?

Nécro
J'étais contente d'accrocher à nouveau! J'ai beaucoup aimé celle-ci, les personnages comme le sujet!
Je me suis attachée à notre narrateur qui fait des concessions pour exercer son métier. Quand, sous le coup de la colère, il écrit sa première nécro acerbe sur sa directrice, le sujet en question décède! Notre héros ne va bien sûr pas en rester là... L'idée est bonne et vraiment bien traitée par l'auteur!

Feux d'artifice imbibés
J'ai bien aimé cette course aux armements autour du 4 juillet, même s'il y est dépeint aussi ici une certaine misère sociale et culturelle...

Le tonnerre en été
Une dernière nouvelle sur fond d'apocalypse pour clôturer ce recueil. Pas ma préférée.

J'ai lu ce livre avec Imagin', voici son avis!

Commentaires

  1. Je constate que, comme moi, tu n'as pas tout aimé. Il faut avouer qu'il était difficile de tout apprécier dans ce recueil, par trop inégal. J'ai adoré certains textes, d'autres m'ont laissée de glace...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, et puis j'ai eu plus de mal à aller au bout que d'habitude, c'est rare avec cet auteur!

      Supprimer
  2. Je pense que c'est normal de ne pas tout aimer dans les recueils. Cela fait bien longtemps que j'ai lu du King :-) Belle semaine à toi !

    RépondreSupprimer
  3. Le problème avec les recueils de nouvelles, c'est que c'est extrêmement rare de toutes les aimer...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai, mais je réalise que même si j'en lit peu, j'aime bien aussi ce format de lecture!

      Supprimer
  4. Lorsqu'un recueil contient autant de nouvelles, difficile de tout aimer. Je le retiens tout de même.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui certaines sont vraiment bonnes!!

      Supprimer
  5. Je ne suis jamais trop fan des recueils de nouvelles, mais j'adooore cette couverture ! C'est déjà ça ^^

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Laissez une empreinte !