Bingo's run

de James A. Levine

Quatrième de couverture: 

Bingo Mwolo est le coureur à pied le plus rapide de Nairobi… et sans doute du monde. À quinze ans, il en paraît à peine dix et c’est grâce à cela et à sa rapidité qu’il parvient à ne pas se faire remarquer par les policiers corrompus lorsqu’il court livrer leurs doses de drogue aux clients blancs de son boss.

Après avoir été le témoin du meurtre du plus important dealer de Nairobi, la vie pourtant déjà risquée de Bingo devient bien plus dangereuse encore. Pris au beau milieu d’une lutte entre parrains de la pègre, il trouve refuge dans un étrange orphelinat dirigé par un prêtre qui ne fait pas que propager la parole de Dieu mais est également à la tête d’un commerce lucratif et peu honnête. Et puis, il y a aussi Thomas Hunsa, un peintre, client de Bingo, qu’il croit être son meilleur atout pour échapper à la misère si il arrive à persuader le monde qu’il n’est pas seulement le coureur le plus rapide, mais aussi le meilleur marchand d’art de Nairobi…


Mon avis:

Voici un court roman atypique. L'auteur nous plonge dans le quotidien d'un jeune Kényan Bingo. Mais à 15 ans là-bas il est bien sûr déjà un homme, malgré sa toute petite taille qui lui vaut de passer pour un gamin des rues.
La vie est dure, et il l'a appris très jeune, dans son bidonville, dans la rue.
Courir ou mourir. Pas d'autre choix.
Si le style totalement brut avec lequel s'exprime Bingo peut être un peu déstabilisant, il nous aide à nous plonger dans l'atmosphère de son quotidien. La violence, le désœuvrement et la misère, mais aussi quelques leurs de vie et d'espoir.
 J'ai apprécié la façon dont courir est plus qu'une raison de vivre : c'est la seule chose à faire pour vivre. Bingo court pour livrer de la drogue. C'est le meilleur, le plus rapide, le moins suspect. Prendre des risques c'est son quotidien.
Au fil des courses, on découvre un multitude de personnages qui profitent de ce système ou en sont les esclaves et qui donnent encore plus de couleur à ce récit. Au milieu de ce tumulte, on se met même à croire à sa possible adoption...

Un livre intéressant qui nous plonge au coeur de Nairobi.
Merci à Léa pour ce cadeau!

Commentaires

Enregistrer un commentaire

Laissez une empreinte !