L'orangeraie

de Larry Tremblay


Quatrième de couverture:

Les jumeaux Amed et Aziz auraient pu vivre paisiblement à l’ombre des orangers. Mais un obus traverse le ciel, tuant leurs grands-parents. La guerre s’empare de leur enfance. Un des chefs de la région vient demander à leur père de sacrifier un de ses fils pour le bien de la communauté. Comment faire ce choix impossible? 
Conte moral, fable politique, L’orangeraie maintient la tension jusqu’au bout. Un texte à la fois actuel et hors du temps qui possède la force brute des grandes tragédies.



Mon avis:

Ce court roman est un petit bijou. L'auteur arrive à nous faire vibrer par l'amour et la douceur tout en nous donnant un coup de poing.

Cette histoire puise sa force dans la barbarie et est hors du temps en ce sens en effet, il est tant de lieux et d'époques lors desquelles des enfants sont sacrifiés pour une cause ou un combat.
Si on ne peut occulter l'aspect politique car les rouages de la manipulation sont ici mis à nus, c'est bel et bien le lien de ces deux petits garçons qui m'a prise aux tripes pour ne plus me lâcher. Le choix impossible d'un père, mais surtout celui que fait chacun des deux garçons ainsi que leur mère. Chacun a pourtant des raisons plus profondes qui leur paraissent inavouables mais qui sont pourtant tellement humaines. Ne pas vouloir souffrir, ne pas vouloir mourir, vouloir garder un fils vivant.
Amen et Aziz scellent leur complicité, leur amour, leur sort...

Par le biais d'une mise en scène, nous retrouvons celui qui n'a pas été sacrifié des années plus tard. Si j'imaginais bien que le poids serait pour lui très lourd à porter, je ne pensais pas que cette dernière partie du roman serait si forte car après avoir mis à plat ce qui s'est réellement passé, l'aveu de cet enfant, les conséquences de leurs actes, la réalité du sacrifice de son frère, l'auteur nous emmène plus loin encore. Dans "Sony", Aziz-Amed prend la parole sur scène, il s'adresse à ce soldat qui va l'exécuter, il s'adresse aux spectateurs, à nous lecteurs. Superbe.

Je remercie les éditions Folio pour ce partenariat!


Commentaires

  1. Ca à l'air d'une superbe lecture, en effet. Je note. :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'auteur arrive à nous servir un récit poignant et juste à la fois.

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Laissez une empreinte !