Et le châtiment sera de vivre

de Morgan Caine


Mon avis:

J'avais apprécié la complainte des filles de Loth, premier volet de ce "dyptique" et j'ai été ravie de retrouver ici l'écriture de cet auteur, sa façon de ciseler son histoire afin de faire évoluer tous ces personnages avant que tout ne se recoupe.

Le sujet est pourtant extrêmement lourd, et je n'ai pas toujours facilement supporté la lecture. Si dans le premier volet, on avait bien également une atmosphère pesante du fait de la pédophilie et des réseaux mis à jour, il y avait en contre partie un vengeur qui émasculait des pédophiles, et même si l'enquête visait à le coincer, cela rééquilibrait un peu le récit. Ici, alors que le fond est le même, et que malgré l'arrestation d'Erin Sand de la clinique, aucun membre du réseau ne semble réellement menacé, il y a en plus un "grand méchant" qui profite en homme d'affaire de tous les commerces imaginables et... s'en prend à nos héroïnes.
J'ai apprécié la postface de l'auteur, qui s'en veut de maltraiter ainsi son héroïne (ouf, on lui en voulait aussi!) et qui revient de manière très pertinente sur les affaires de pédophilie et nous fait réfléchir encore davantage.

Commentaires

Enregistrer un commentaire

Laissez une empreinte !