Vieux, râleur et suicidaire : la vie selon Ove

de Fredrik Backman

Quatrième de couverture:

La nouvelle comédie irrésistible venue de Suède ! 

« Ove et le chat se sont rencontrés un matin à six heures moins cinq. Le chat a détesté Ove sur-le-champ. Le sentiment était plus que réciproque »

Dans le lotissement où il vit depuis quarante ans, Ove est connu pour être un râleur de la pire espèce. Mais depuis qu'il est sans travail, il se sent seul et inutile. Il erre dans sa maison, fait des rondes de quartier pour relever les infractions des habitants. Jusqu'au jour où, las de cette routine, il décide d'en finir. Corde au cou, debout dans le salon, il est prêt à passer à l'acte...
C'est sans compter l'arrivée de nouveaux voisins et d'un chat abandonné. Interrompant involontairement ses tentatives de suicide, ceux-ci vont peu à peu pousser Ove dans ses derniers retranchements et le ramener à la vie !
Tel un chat de gouttière amoché et craintif, à la fois drôle et touchant, Ove réveille l'instinct protecteur qui sommeille en chacun de nous. Mais attention, il griffe !


Mon avis:

Comédie? Je ne suis pas sûre. Leçon de vie plutôt.
Irrésistible? Oui, sans aucun doute! Ce roman est un régal du début à la fin.
Il est, c'est vrai, rempli d'humour, mais il y a aussi beaucoup d'émotion. Des personnages truculents, de la répartie, des scènes poignantes aussi.

Le héros est un petit vieux qui ne se remet pas du décès de sa femme et on a d'ailleurs du mal à se rappeler qu'il n'a pas 60 ans en fait! Il a décidé de rejoindre sa bien aimée et ses différentes tentatives de suicide sont systématiquement avortées à cause de son voisinage.
Il s'accroche aux règles, à ce que son père lui a transmis et à l'image qu'il veut garder pour sa femme (histoire de ne pas se faire enguirlander en allant la rejoindre!!) S'il a l'air d'être un emmerdeur patenté, on comprend  très vite son cheminement.

Sa vie est bouleversée par l'arrivée de nouveaux voisins auxquels il va malgré lui s'intéresser. J'ai vraiment beaucoup apprécié les scènes de son passé. Sa simplicité et sa droiture, sa vision de sa femme et leur façon de traverser les difficultés. J'ai beaucoup aimé l'histoire de Jimmy aussi, la façon dont il est entré dans leur vie et dont l'auteur nous amène son histoire... Ove se montre antipathique mais on s'y attache vraiment et cette Parvaneh qui lui tape sur le système (peut-on être plus intrusif???) nous attendrit aussi.

Un roman dont il ne faut absolument pas se priver!

Commentaires

  1. Un roman dont je garde un excellent souvenir!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est vrai que j'ai passé un excellent moment de lecture!

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Laissez une empreinte !