Une seconde avant Noël

de Romain Sardou


Quatrième de couverture:

1851. A Cokecuttle, une cité industrielle anglaise, le petit Harold survit péniblement, vivant sous les ponts et ramonant des cheminées. Et pourtant... Harold ignore qu’il est promis à un destin fantastique. Guidé par un génie invisible, il va découvrir un monde peuplé de lutins, d’arbres magiques et de rennes volants. D’extraordinaires voyages l’y attendent. Il est appelé à devenir un personnage que nous connaissons tous très bien : à la longue barbe blanche et au costume rouge éclatant...
Ce petit orphelin est le Père Noël avant qu’il devienne le Père Noël !
Au travers de mille péripéties joyeuses, nous allons assister avec lui à son premier Noël, à sa toute première distribution de cadeaux. Une seconde avant Noël, la question reste posée : le père Noël débutant parviendra-t-il à livrer les jouets aux enfants ? Redonnera-t-il enfin aux hommes le goût de l’impossible et du merveilleux ?


Mon avis:

J'ai eu un peu de mal à entrer dans ce roman et je me suis demandée si j'allais poursuivre, la lecture hors contexte n'aidant peut-être pas. Je suis contente d'avoir poursuivi un peu finalement car j'ai pris du plaisir avec ce conte.
On sent l'influence de Dickens évidemment, comment écrire sur cette période et dans ce contexte historique et géographique sans référence à ce grand auteur, mais j'ai été très agréablement surprise de voir que ce roman va plus loin et prend un tout autre chemin malgré ce départ dans un lugubre orphelinat.
Il vient puiser dans les légendes anciennes de quoi fournir à nos petits contemporains toutes les réponses aux Noëls d'aujourd'hui. En effet, on voit au fil des pages tout nous est expliqué sur la genèse du père Noël et de tout le folklore qui l'entoure. C'est fait avec beaucoup de charme je trouve et je le relirai l'an prochain avec mes enfants en décembre!


Commentaires

Enregistrer un commentaire

Laissez une empreinte !