Que ta volonté soit faite

de Maxime Chattam


Quatrième de couverture:

Bienvenue à Carson Mills, petite bourgade du Midwest avec ses champs de coquelicots, ses forêts, ses maisons pimpantes, ses habitants qui se connaissent tous. Un véritable petit coin de paradis... S'il n'y avait Jon Petersen. Il est ce que l'humanité a fait de pire, même le Diable en a peur. Pourtant, un jour, vous croiserez son chemin. Et là... sans doute réveillera-t-il l'envie de tuer qui sommeille en vous.

Mon avis:

Une fois les premières pages tournées, impossible de laisser ce roman de côté. En effet comme l'annonce l'avant propos, la lecteur n'observe pas les scènes au travers d'un judas et derrière une porte protectrice. La porte ici est bien ouverte et le lecteur au coeur de l'horreur.

On tremble d'emblée avec le récit de cette anecdote de l'enfance de Riley. On saisit rapidement la terreur que fait régner son père mais on va devoir assister à la démonstration du monstre qui est en lui. Puis l'histoire de sa genèse nous est contée sans rien nous épargner car Jon Petersen est bel et bien né dans le sang.

L'auteur sait jouer avec nos nerfs et notre peur. On s'accroche, on espère, on tremble.
J'ai aimé les passages avec le shérif Jarvis comme autant de petites pauses offertes au milieu de ces vies saccagées.
J'ai également apprécié l'originalité de la fin même si je ne l'ai pas trouvée renversante et qu'une résolution plus concrète de l'homicide ne m'aurait pas déplu!

Commentaires

  1. Je viens juste de le commencer… On va pouvoir en parler!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. on aura plusieurs discussions à reprendre dans deux jours!!

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Laissez une empreinte !