Emma

de Jane Austen
Quatrième de couverture:

Orpheline de mère, seule auprès d'un père en mauvaise santé, Emma Woodhouse, désormais la maîtresse de maison, s'est mis en tête de marier Harriet Smith, une jeune fille qu'elle a recueillie chez elle. Ce faisant, ne s'est-elle pas attribué un rôle qui n'est pas (ou pas encore) pour elle ? Son inexpérience des coeurs et des êtres, ses propres émotions amoureuses, qu'elle ne sait guère interpréter ou traduire, lui vaudront bien des déconvenues et des découvertes.



Mon avis:

Je n'ai découvert que très tard Orgueil et préjugés et cela a été un véritable coup de coeur.  J'ai eu envie de lire un autre texte de l'auteur mais je n'ai malheureusement pas du tout été emportée de la même façon.

L'écriture reste fluide et très agréable à lire. Le décor se place dans la haute société anglaise, dans les domaines des alentours de Highbury. Malgré le talent indéniable de Jane Austen, je crois que c'est simplement avec cette héroïne, Emma, que j'ai eu beaucoup de mal à accrocher. Elle est pourtant fraiche, drôle et pleine de répartie. Beaucoup d'échanges m'ont fait sourire tant lors de malentendus amoureux que lors de ses prises de bec avec M. Knightley ou ses flirts avec Franck. Mais malgré les nombreuses qualités de cette héroïne, il y avait  constamment dans son discours beaucoup trop de place laissée à la hiérarchie sociale, à ce que chacun gagne en épousant tel gentleman ou telle demoiselle. Trop de référence à l'infériorité de celui-ci ou à la supériorité de celle-là. Je n'avais pas du tout ressenti ça auprès de miss Bennet et ici ça m'a vraiment génée.

Les personnages secondaires sont eux aussi un peu plus ternes, cette miss Harriet ne s'impose à aucun moment et sa bonne Mme Weston n'étant plus à ses côtés, Emma est au final bien seule. Seules ses distractions de marieuse l'occupent un peu, et comme je n'y trouvais pas beaucoup d'intérêt, je m'y suis tout de même ennuyée!
Les dernières 150 pages furent tout de même plus agréables, le rythme s'accélère un peu et elle est enfin réellement au coeur de quelque chose. J'aurai aimé que l'histoire sentimentale qui touche Emma prenne plus d'importance. Elle éprouve si peu de sentiments tout le long du roman,  ou ne leur laisse que si peu de place, c'est dommage!



Je remercie Anne-Laure Boveron et les éditions Folio pour ce partenariat!

Commentaires

  1. J'ai beaucoup aimé O&P et Raisons et sentiments. Je pense continuer de lire les romans de Jane Austen. Peut-être que celui-là sera le prochain. Je prends en note tes remarques :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu l'apprécieras davantage!

      Supprimer
  2. Il est dans ma PAL ;)
    Mon préféré pour le moment reste Orgueil et Préjugés.
    Bon dimanche.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pareil pour moi! J'espère qu'il te plaira quand même plus qu'à moi!

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Laissez une empreinte !