Sale Gosse

de Stephen King

Quatrième de couverture:

« Souvenez-vous, ça revient sous les traits d'un enfant… »
Un gamin diabolique qui provoque immanquablement la disparition de vos proches, un sale gosse qui a conduit le comptable George Hallas dans le couloir de la mort. Et qui pourrait bien un jour croiser votre chemin…


Mon avis:

C'est agréable de retrouver King dans un format qui lui va aussi très bien: la nouvelle. En quelques pages, il arrive à nous faire planer dans une situation inquiétante, de frayeur, de tension ou de malaise, selon le sujet. J'ai encore clairement en tête des images, des phrases, des sensations issues de certaines de ses nouvelles lues il y a plus de 15 ans...

Difficile pour le lecteur de ne voir dans ce sale gosse que les hallucinations d'un malade. D'emblée il nous est antipathique et l'histoire de ce condamné à mort nous semble tout à fait plausible, car nous autres, fans du maître, savons très bien que le sort peut s'acharner sur quelqu'un, que le mal peut prendre différentes apparences et qu'il n'est jamais rassasié... L'avocat, malgré sa bonne volonté, l'ignorait peut-être !


Commentaires

Enregistrer un commentaire

Laissez une empreinte !