Sortie noire

de Christian Laurella

Quatrième de couverture:

Après vingt ans passés derrière les barreaux, Daniel‚ prisonnier modèle et complètement amnésique‚ bénéficie d'un régime de semi- liberté et trouve un emploi dans une menuiserie. En parallèle‚ deux femmes, dont l'une est au service de l'autre, habitent une maison isolée en province. L'arrivée d'une lettre annonçant la libération de Daniel va bousculer l'apparente quiétude qui semblait être le quotidien des deux femmes et allumer un feu d'enfer dans la maison.

Mon avis:

Voici un court roman, noir à souhait et très bien mené par l'auteur!

Le point de vue est tour à tour celui de Daniel, prisonnier depuis une vingtaine d'années, et de Marlène, servante d'une certaine Elisabeth.
Alors que Daniel accède à la semi-liberté et va pouvoir trouver en dehors de la prison des gens sur qui compter et renouer enfin des liens, il doit faire le deuil de la vie qu'il s'est inventée pour surmonter l'enfer de son emprisonnement. On se doute que pour qu'une telle peine tombe, le crime doit être conséquent, mais lui ne se souvient de rien. Il sent qu'il a été condamné à tort mais il ignore le contenu de son dossier. 
De son côté Marlène ouvre le courrier de sa patronne et découvre qu'elle est avertie de la mise en semi-liberté de Daniel. Elle entend bien découvrir le lien de Madame avec cet homme et en tirer profit pour prendre la place qui lui est due: celle de la maîtresse de maison!

L'intrigue est bien trouvée et le rythme soutenu !
Heureusement que quelques personnages montrent un peu d'humanité au milieu de toute cette noirceur, on se permet tout de même d'espérer un peu! 

Commentaires

  1. Je ne connais pas du tout mais c'est le genre de lecture qui pourrait bien me plaire !
    Je note.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Laissez une empreinte !