Police

de Jo Nesbo

Quatrième de couverture:


Un tueur assassine méthodiquement des policiers de la brigade criminelle d’Oslo. Leur point commun ? Trouver la mort le jour anniversaire et sur les lieux mêmes des crimes qu’ils n’ont pas résolus. La police est sur les dents, complètement dépassée, d’autant que son meilleur élément, l’inspecteur Harry Hole, n’est plus là pour mener l’enquête... 

Mon avis:

Déjà le dixième opus de la saga Harry Hole et je n'étais jamais tombée sur lui (quel dommage!).
J'ai découvert avec ce roman l'écriture de Jo Nesbo et son inspecteur Harry Hole, et ce fut un coup de coeur. Décidément les Harry ont la côte avec moi! J'ai ressenti ici ce que j'avais éprouvé il y a des années à la lecture de mon premier Harry Bosh : du respect pour un auteur qui arrive à nous tenir en haleine plus de 600 pages tout en nous offrant une profondeur avec des personnages et une histoire de qualité.

Des policiers sont assassinés sur les lieux d'une affaire non résolue (à laquelle ils ont participé) à la date anniversaire du crime. L'excellent Harry Hole n'étant plus là pour résoudre ce mystère (il s'est pris une balle dans la tête à la fin du volet précédent) Gunnar Hagen va réunir son ancienne petite équipe plus ou moins dans le dos du nouveau chef de la police Mickael Bellman.
J'ai accroché très vite avec les membres de l'équipe de la chaufferie et la lecture du roman en a été d'autant plus douloureuse qu'ils sont malmenés au fil des pages. Chacun a des compétences particulières, une place et un rôle dans l'équipe. On perçoit des liens, de la complicité entre eux.

Le début du roman donne bien le ton. La pression monte avec les crimes. L'absence de Hole se fait sentir. Bellman et son fidèle Beaver nous montrent deux facettes très différentes du flic pourri par excellence, l'un réussissant une brillante carrière alors que l'autre traîne dans les bas fond et "brûle" pour son maître.
Avec un tel décor posé, il ne manquait plus qu'un vrai méchant et je dois vous confier que Valentin remplit à merveille ce rôle. On a du mal à le percer à jour. On sent son ombre, sa présence qui rode. Quels crimes sont les siens, lesquels sont l'oeuvre du tueur de policier? N'y a-t-il qu'un seul tueur?

Jo Nesbo joue incroyablement bien avec nos neurones et avec nos nerfs. A peine Hole, est-il de retour que l'auteur malmène à nouveau son héros et le lecteur avec. Et ça jusqu'aux dernières lignes...

Un excellent polar!


Je remercie Anna Grinsnir et les éditions Folio pour ce partenariat!



Commentaires

  1. Un auteur que je ne connais pas ! et tu me donnes bien envie de le tenter ! Je vais essayer de me dégotter le premier de cette série ! Merci de cette découverte ( pour moi !;))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut le lire!!! et tu peux commencer par celui-ci aussi, moi c'est mon premier et je ne regrette pas d'avoir attaqué par celui-ci!!

      Supprimer
  2. Merci Dasola pour ton passage, j'ai effacé ton com par erreur!
    Merci pour le conseil car oui, je vais retourner retrouver l'inspecteur harry Hole!!

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Laissez une empreinte !