Le collier rouge

de Jean-Christophe Rufin

Quatrième de couverture:

Dans une petite ville du Berry, écrasée par la chaleur de l'été, en 1919, un héros de la guerre est retenu prisonnier au fond d'une caserne déserte. Devant la porte, son chien tout cabossé aboie jour et nuit. Non loin de là, dans la campagne, une jeune femme usée par le travail de la terre, trop instruite cependant pour être une simple paysanne, attend et espère. Le juge qui arrive pour démêler cette affaire est un aristocrate dont la guerre a fait vaciller les principes. Trois personnages et, au milieu d'eux, un chien, qui détient la clef du drame... 

Mon avis:

1919. Un homme, décoré pour sa bravoure se retrouve enfermé pour outrage le jour de le fête nationale. Ce qu'il a dit ou fait, on ne le sait que vers la fin du roman. Mais c'est assez grave pour qu'il soit enfermé et qu'un juge vienne démêler tout ça. 

L'auteur nous fait entrer dans l'univers de trois personnages, dans la vie qui est la leur après ces quatre années de guerre. Un chien qui hurle à la mort devant la caserne où est enfermé son maître. Un homme emprisonné qui ne croit plus en rien. Une femme qui attend le dénouement. Et puis bien sûr ce juge. J'ai particulièrement aimé son rôle. Prêt à partir vers d'autres horizons, il ne peut se résoudre à bâcler cette affaire. Il tente tout pour  sauver cet homme de sa folie auto destructrice, pour aider cette femme à dévoiler la vérité, et ce chien qui se laisse quasiment mourir.

C'est un court roman construit comme une anecdote, mais par le biais de ce juge, on cherche à reconstruire les liens que cette sale guerre a brisés. Une jolie histoire bien contée.

  Je remercie Anna Grinsnir et les éditions Folio pour ce partenariat!



Commentaires

  1. Réponses
    1. n'hésite pas il se lit très vite en plus!

      Supprimer
  2. Je n'ai pas encore lu cet auteur, peut-être le lirais-je un jour ;)
    Bonne journée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ce n'est pas celui qui l'a rendu célèbre et certainement pas le plus révélateur de son talent, mais je l'ai apprécié!

      Supprimer
  3. J'ai beaucoup aimé ce livre !

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour Piplo, c'est le premier roman de Rufin que je lisais et je l'ai bien apprécié même si la couverture en dit beaucoup. Bonne fin d'après-midi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet, mais je n'avais pas fait le lien avant la lecture, même quand on se demande ce qu'il a fait pour être là!!! Merci pour ton passage!

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Laissez une empreinte !