Claude Gueux

de Victor Hugo

Quatrième de couverture:

S'inspirant d'un fait divers qui eut lieu à Paris en 1832, et quelques années après Le Dernier Jour d'un condamné, Victor Hugo écrit un nouveau plaidoyer contre la peine de mort. Il dénonce la misère qui frappe les classes laborieuses, l'intransigeance bornée des chefs, et montre l'enchaînement fatal qui conduit les pauvres au crime. Ce n'est pas l'individu qu'il faut condamner, c'est la société qu'il faut réformer. Dans un débat toujours actuel, Hugo prône l'éducation contre la prison.


Mon avis:

Cette édition est très bien faite car on y trouve à la fois une préface très complète d'Arnaud Laster et une notice qui revient sur la sortie de l'oeuvre, sur l'histoire réelle de ce Claude Gueux ainsi que les adaptations qui ont été faites. Je ne connaissais pas cette oeuvre et j'ai apprécié de pouvoir la relier  chronologiquement au travail de l'auteur, pour en appréhender le sens et la portée.

Le texte est court. Hugo nous fait part en quelques pages de la descente infernale d'un homme. Le parti pris est clair pour nous aussi lecteurs, car on reconnait tout de suite dans le geste de cet homme qui veut simplement assurer le minimum vital à sa famille, celui de Jean Valjean envoyé au bagne pour un vol de pain. Mais Claude Gueux a beau se faire aimer de tous, le système carcéral symbolisé par ce directeur se fait un devoir de le faire plier, il le paiera d'ailleurs de sa vie en faisant de Gueux un assassin.
C'est en effet comme ça qu'on est amené à voir les choses. Le coupable ne peut être ce pauvre homme qui nous semble intègre, d'autant plus qu'il assume ses actes.
Dans ce texte, Hugo ne va pas beaucoup plus loin, pourtant on sent derrière ce fait divers romancé  une réflexion plus profonde sur la justice, les apparences, les responsabilités, le cercle vicieux de la misère, la nécessité de l'aide sociale. L'auteur l'amorce et le lecteur ne peut que la poursuivre lors de sa lecture!
Un livre intéressant que j'ai été ravie de découvrir!



Je remercie Anna Grinsnir et les éditions Folio pour ce partenariat!


Commentaires

  1. Je n'ai pas encore lu cette œuvre mais elle fait partie des classiques qu'il faut connaître, du coup je verrai pour le prendre dans cette édition ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Peut-être que les autres éditions contiennent aussi ces éléments, en tout cas ils éclairent bien l'oeuvre!

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Laissez une empreinte !