Les mondes d'Ewilan ** L'Oeil d'Otolep

de Pierre Bottero

Quatrième de couverture:

De retour à Gwendalavir, Ewilan développe ses pouvoirs à l'Académie d'Al-Jeit quand on découvre qu'une méduse aux tentacules mortels bloque l'accès à l'Imagination. Pour la combattre, la jeune fille se joint à l'équipée en route pour la lointaine cité de Valingaï. Après de nombreux combats, le groupe parviendra aux confins de l'Empire, devant l'OEil d'Otolep, un lac mythique...

Mon avis:

Après avoir dévoré la forêt des captifs, je me suis jetée sur ce deuxième volet. 
Il commence de manière moins angoissante que le premier car nos jeunes héros sont tous les deux en apprentissage. Salim, exposé à sa part de danger aux côtés d'Ellana, et Ewilan qui étudie à Gwendalavir auprès des jeunes prodiges dessinateurs destinés à devenir les nouvelles Sentinelles de l'Imagination. Si j'ai eu un peu de mal à voir les sentiments de Camille troublés par le beau Liven, j'ai été rassurée de la voir s'éloigner de lui en imposant sa présence à l'expédition vers Valingaï. Notre communauté se retrouve pour ramener Illian chez lui, et suivre les traces des parents d'Ewilan partis en ambassadeurs. 
Leur périple s'annonce d'autant plus difficile que les sbires de l'Imagination sont à nouveau menacées. Une méduse, nommée Amour par Illian, y avance, mettant en danger ceux qui s'y trouvent. 

L'auteur sait nous tenir en haleine tout en continuant à nous surprendre. Les personnages qui nous sont pourtant déjà si familiers continuent à évoluer. On tremble dans leurs combats mais on sourit aussi lors de leurs échanges. de très bons moments encore passés à leurs côtés.


Commentaires

  1. Elle est excellente cette série^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui!! bientôt le pacte des marchombres, tu l'as lu aussi??

      Supprimer
  2. J'ai adoré la quête d'Ewilan et Les mondes. Pierre Bottero a crée un univers sublime. :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis accroc, j'i acheté le pacte des marchombres pour ne pas les quitter...

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Laissez une empreinte !