N'éteins pas la lumière

de Bernard Minier


Quatrième de couverture:

« Tu l'as laissée mourir... » Christine Steinmeyer croyait que la missive trouvée le soir de Noël dans sa boîte aux lettres ne lui était pas destinée. Mais l'homme qui l'interpelle en direct à la radio, dans son émission, semble persuadé du contraire... Bientôt, les incidents se multiplient, comme si quelqu'un avait pris le contrôle de son existence. Tout ce qui faisait tenir Christine debout s'effondre. Avant que l'horreur fasse irruption. Martin Servaz, de son côté, a reçu par la poste la clé d'une chambre d hôtel. Une chambre où une artiste plasticienne s'est donné la mort un an plus tôt. Quelqu'un veut le voir reprendre du service... ce qu'il va faire, à l'insu de sa hiérarchie et de ses collègues. Et si nos proches n'étaient pas ce que nous croyons ? Et si dans l'obscurité certains secrets refusaient de mourir ? Non, n'éteignez pas la lumière, ou alors préparez-vous au pire...

Mon avis:

Après Glacé et Le cercle ce roman est le troisième thriller de Minier mettant en scène son enquêteur Martin Servaz. J'avais adoré les deux premiers et je n'ai pas été déçue de ce troisième volet, même si j'ai été un peu surprise de réaliser qu'il y en aurait d'autres (ce qui n'est pas pour me déplaire!)... Je ne sais pas ce qui m'avait laissé penser que dans ce livre se jouerait l'affrontement final entre Hirtman et Servaz bouclant la "trilogie", mais pas du tout! Le psychopathe amateur de Mahler reste présent comme il l'était dans les romans précédents mais il ne prend pas le devant car c'est d'une toute autre enquête dont il est question.

Sous nos yeux, le monde de Christine s'effrite peu à peu puis s'effondre. Harcelée, humiliée, elle est manifestement victime d'une sombre machination pour la pousser au suicide.
Notre cher flic Servaz est en convalescence mais un informateur anonyme le pousse à fouiner dans une affaire de suicide assez étrange.
Les deux affaires sont liées bien sûr et il est quasi insoutenable pour le lecteur de voir ce que Christine endure alors que Servaz avance si peu.

Minier nous maintient à un niveau de pression tel qu'on ne peut que continuer à tourner les pages. A nouveau, il place un partie de son histoire dans les grands froids et ça ne coupe pas: le lecteur est glacé! On ne sait plus qui croire. On veut garder espoir mais c'est difficile dans ce genre de thriller oppressant.

J'ai vraiment beaucoup apprécié de retrouver Servaz dans cette situation assez atypique pour un héros.  Son histoire personnelle est déjà très sombre et Minier ne l'avait pas épargné dans Le cercle. Après avoir reçu en cadeau d'Hirtman le coeur de Mariane, il est tombé dans une grave et longue dépression. Il prend son temps, se protège mais peu à peu, il remonte la pente, retrouve le goût de certaines choses, reprend un peu du service même officieusement, et on sent avec plaisir qu'il reprend du poil de la bête! Il sera certainement en forme pour le prochain bouquin de Minier et moi aussi!

Si vous ne connaissez pas ce nouveau maître du thriller français qu'est Bernard Minier, il est grand temps de plonger!


Commentaires

  1. Tu vas enfin me le prêter celui-là, depuis que j'attend.
    Contrairement à toi je suis déçue d'apprendre que ce n'est pas le dernier, j'ai toujours peur de ne pas finir quand j'entame une série.
    À plus tard!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui, je t'ai fait attendre, mais je ne regrette pas de l'avoir lu avant celui-là!!!

      Supprimer
  2. Je n'ai pas encore lu celui-ci, mais il me tente bien !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu as aimé les premiers, tu devrais t'y plaire! Sinon on peut le lire quand même, mais les deux autres sont tellement bien aussi que je te les conseille si tu ne les as pas lus!!!

      Supprimer
  3. Mince, pas encore lu le CERCLE.... un grand maitre du thriller français... complètement d'accord avec toi. Et je sais comme ça qu'il y a un troisième bon roman qui m'attend ! Bises Piplo !

    RépondreSupprimer
  4. J'ai Glacé dans ma bibliothèque mais je ne l'ai pas encore lu !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un très bon thriller, tu vas te régaler!

      Supprimer
  5. j'avais adoré glacé et je viens d'acheter n'éteins pas la lumière j'ai hâte de le lire :)

    RépondreSupprimer
  6. il m'a beaucoup fait penser à Juste une ombre de Giébel :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai pas lu ce giebel là, tu me donnes envie de le découvrir!

      Supprimer
  7. Bonjour Piplo, après Glacé (très bien), Le cercle (un peu déçue), j'ai adoré N'éteins pas la lumière: quand on l'a commencé, on ne peut plus le lâcher. Bonne fin d'après-midi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, il est excellent!!! (bon moi j'avais commencé par le cercle et j'avais eu un coup de coeur!!)

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Laissez une empreinte !