Novecento: pianiste

d'Alessandro Baricco


Quatrième de couverture:

Né lors d'une traversée, Novecento, à trente ans, n'a jamais mis le pied à terre. Naviguant sans répit sur l'Atlantique, il passe sa vie les mains posées sur les quatre-vingt-huit touches noires et blanches d'un piano, à composer une musique étrange et magnifique, qui n'appartient qu'à lui: la musique de l'Océan dont l'écho se répand dans tous les ports.
Sous la forme d'un monologue poétique, Baricco allie l'enchantement de la fable aux métaphores vertigineuses.


Mon avis:

Je me suis laissée emporter par le rythme très particulier de ce texte " à mi-chemin entre une vraie mise en scène et une histoire à lire à voix haute".
Tout se passe à bord d'un bateau traversant l'Atlantique. Novecento est un musicien hors-pair qui n'a jamais posé pied à terre. Son histoire nous est conté par un autre musicien devenu un ami proche, le tout avec musique et poésie.
Un très bon moment de lecture.



Commentaires

  1. Je suis vraiment passée à côté de ce tout petit texte.
    Contente qu'il t' ai plu.
    Face, c'est un math'en mot ou non?
    bises.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui j'ai été bercée pour le coup par ce monologue !

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Laissez une empreinte !