Sans laisser d'adresse

d'Harlan Coben

Quatrième de couverture:

Retrouver, après sept ans de séparation, une femme sublime à Paris. Un programme a priori réjouissant. Sauf quand l'amant s'appelle Myron Bolitar, agent sportif : sur place, les ennuis ne tardent pas à arriver. Son amie Terese est mêlée à un meurtre. Sur la scène du crime, du sang, beaucoup de sang : celui de la victime mais aussi celui de la propre fille de Terese... morte dans un accident des années auparavant.

Mon avis:

Si j'ai adoré Ne le dis à personne et son excellente adaptation cinématographique par Guillaume Canet, je n'ai pourtant pas lu de Cohen depuis!
Quelle surprise de trouver dans ce roman un hommage à la France et au talent de Canet, ainsi que celui des acteurs François Berléand et Philippe Lefebvre. Ce sont en effet eux qui ont pris les traits de ses personnages flics dans le film de Canet tiré de son roman. Si le réalisateur a changé les traits des personnages pour les adapter à son scénario, les acteurs les ont à leur tour interprétés. Dans ce roman Harlan Coben a carrément choisi comme flics cette paire-là vue dans le film "Ne le dis à personne". Et leurs noms? Et bien Berléand et Lefebvre! Du coup j'ai beaucoup apprécié la place que prend Berléand aux côtés du Bolitar!

J'ai découvert ici un héros sûr de lui et de ses capacités, entouré d'une fine équipe assez particulière, entre son amie ancienne catcheuse professionnelle et son grand ami Wyn qui a tout du riche super héros vengeur... Si au final tout à l'air assez simple pour Myron Bolitar, j'ai trouvé cette enquête très agréable à lire. Le lecteur ne sait pas trop comment l'aspect terroriste de l'affaire et des meurtres peut être lié au mystère de Thérèse et de l'ADN de sa fille. On n'a pas trop le temps de se demander si c'est un peu tiré par les cheveux parce que le rythme est soutenu d'un bout à l'autre. Un bon polar donc, en grande partie pour moi grâce à la présence de notre flic français! Je lirai avec plaisir un autre volet des aventures de cet agent sportif !


Commentaires

  1. Je vais certainement me faire tirer les oreilles…J'ai pas particulièrement aimé!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. non, je ne râle pas, tu n'as pas vu ne le dis à personne... avec berléand et l'hommage à canet, c'est mieux!

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Laissez une empreinte !