Quatre soeurs - HORTENSE

de Malika Ferdjoukh


Quatrième de couverture:

Hortense, sur SA falaise, tient SON journal intime.
Elle y raconte combien c'est dur d'être 1 sur 5, une parmi la multitude, surtout quand cette multitude est composée de : 
- Charlie qui veut tout réparer à la Vill'Hervé et regarder à la dépense au lieu d'épouser Basile le docteur, de vivre à ses crochets et de fêter Noël au foie gras.
- Geneviève qui ment alors qu'elle ne ment jamais.
- Bettina qui est odieuse avec les êtres les plus sensibles de l'univers, à savoir : elle, Hortense, et Merlin Gillespie, le livreur magicien de Nanouk Surgelés, très, très laid à l'extérieur, mais si, si beau à l'intérieur.
- Et Enid qui a des conversations à bâtons rompus avec son ami Gnome de la Chasse d'eau.
Hortense se demande ce qu'elle va devenir. Architecte de monuments éternels ? Zuleika Lester, du feuilleton Cooper Lane ? Chirurgienne de maladies incurables ? Et si c'était comédienne ? Une idée folle, complètement Saint-Pierre-et-Miquelon, comme dirait Muguette, la locataire malade de la maison voisine.
Hortense sait que pour devenir comédienne, il faut une présence, une voix, de la mémoire, mais surtout de l'entraînement. Alors elle referme SON journal, elle quitte SA falaise, et elle fonce.


Mon avis:
J'ai lu ce deuxième opus directement après avoir tourné la page du premier et comme il a été difficile pour moi à la fin de celui-ci de ne pas avoir emprunté les deux autres!!!
Si on retrouve dans ce tome toutes les qualités du premier, il y a quelque chose en plus. Est-ce parce qu'on s'est déjà attaché aux personnages? Est-ce parce qu'une saison est passée et qu'on les découvre davantage? 
J'ai particulièrement aimé voir Hortense et Bettina mises en avant. Elles sont les deux plus proches en âge et les deux plus différentes pourtant. Incompatibles, tout semble les opposer et Bettina est manifestement le cauchemar de sa soeur. J'ai suivi avec beaucoup de plaisir l'épanouissement d'Hortense et sa belle rencontre avec Muguette (là encore, beaucoup d'humour, de réalisme, de franc-parler mais aussi de délicatesse et de poésie sur le sujet de la maladie). Elle se révèle et s'accepte enfin. Mais malgré la manière exécrable dont se comporte Bettina j'ai adoré également l'évolution de son personnage, sa remise en question, sa manière d'évoluer petit à petit, lentement... trop lentement??? Elle apprend le poids des remords et j'ai été triste de son sort car elle m'est apparue enfin sincère et moins superficielle. 
Et puis autour d'elles, les trois autres et la vie folle de la Vill'Hervé bien sûr!

J'ai lâché le livre un samedi soir en me disant: "Argh, la médiathèque n'ouvre que mardi!!!" 



Commentaires

  1. J'ai noté cette série en lisant ton avis sur le premier tome, je vais voir pour les emprunter à la médiathèque ;)
    Bonne journée !

    RépondreSupprimer
  2. Après, il faudra que tu testes les bd, elles permettent de se replonger dans l'histoire de manière plutôt sympa! Rha, tu me donnes trop envie de relire ces livres! :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je pense que je les lirai aussi un peu plus tard. Mais c'est sûr que je me procurerai ces livres!

      Supprimer
  3. Je les avais lu également à la médiathèque, il y a quelques années. :) J'en ai un excellent souvenir, je ne recherche pas spécialement ce type d'histoire adolescentes / de vie quotidienne, mais je les ai trouvés très bien écrits, drôles et émouvants à la fois, et plaisants à tout âge en plus je pense.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. moi non plus, mais je suis tombée littéralement sous le charme de cette écriture!

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Laissez une empreinte !