Je vais mieux

de David Foenkinos



Quatrième de couverture:

«Un jour, je me suis réveillé avec une inexplicable douleur dans le dos. 
Je pensais que cela passerait, mais non. 
J'ai tout essayé... 
J'ai été tour à tour inquiet, désespéré, tenté par le paranormal. 
Ma vie a commencé à partir dans tous les sens. 
J'ai eu des problèmes au travail, dans mon couple, avec mes parents, avec mes enfants. 
Je ne savais plus que faire pour aller mieux... 

Mon avis:

Comme je n'avais pas été emballée par la délicatesse j'ai commencé ce roman sans attentes particulières et même si je doute qu'il me reste longtemps en mémoire, j'ai passé un agréable moment de lecture.

"On sait toujours quand une histoire commence. 
J'ai immédiatement compris que quelque chose se passait." 

Le narrateur se remémore avec nous comment sa vie a basculé. Tout a commencé par une douleur au dos. Chapitre après chapitre, cette douleur, plus ou moins forte, est toujours présente. Il choisit de ne pas affoler son entourage mais il est pourtant persuadé que ça ne peut qu'être très grave.
Alors que son inquiétude et sa douleur passent au premier plan à chaque instant, on découvre en arrière plan sa vie de couple, son rapport à ses parents, la souffrance lié au départ de ses enfants et le harcèlement moral dont il est victime au travail.

J'ai trouvé toute cette première partie très intéressante car l'écriture met en évidence le fait que le narrateur n'est pas réellement conscient de tout ça, qu'il accepte les évènements, relativise, rationalise. Il ne se permet des inquiétudes démesurées que concernant son dos alors que le lecteur témoin de son quotidien s'inquiète pour bien autre chose.

Malgré sa décision d'occulter toutes ses réelles difficultés, son corps se rappelle à lui : le diagnostic tombe: il n'a rien au dos!
Sa vie s'effrite peu à peu. Ses repères tombent. A bout de nerfs, il ne supporte plus ce qu'il tolérait jusque là, la colère éclate enfin.

Sans leçon de morale, sans proposer des solutions toutes faites, ce roman raconte un chemin personnel vers un mieux-être. La libération de tous les fardeaux de notre héros pour qu'il puisse exister et vivre enfin. J'ai retrouvé au final le rythme assez lent de la délicatesse mais je n'ai pas trouvé ici qu'il manquait de vie. J'ai suivi avec plaisir les démarches du narrateur pour s'en sortir, pour comprendre, pour cesser de souffrir.

"J'étais fait pour être vieux et rien ne m'empêcherait d'accomplir ce destin-là."
"Pour la première fois, j'ai éprouvé comme une frayeur de nous."

Je remercie Anna Grinsnir et les éditions Folio pour ce partenariat!

Commentaires

  1. Il a l'air bien, je prends note, merci :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère qu'il te plaira aussi. Je ne m'attendais pas à accrocher et du coup j'ai peut être plus apprécié !

      Supprimer
  2. J'avais beaucoup aimé La délicatesse, mais n'ai plus jamais rien lu de lui depuis, je note celui-ci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu avais aimé le style, il n'y a pas de raison que celui-ci ne te plaide pas!

      Supprimer
  3. J'adore cet auteur. J'ai hâte de lire son dernier roman Charlotte. J'ai été emballée par La Délicatesse et par Je vais mieux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai entendu aussi beaucoup de bien de Charlotte!

      Supprimer
  4. autant j'avais aimé La délicatesse, autant celui ci m'a barbé....

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Laissez une empreinte !