Sweet Sixteen

d'Annelise Heurtier

Quatrième de couverture:

Rentrée 1957.
Le plus prestigieux lycée de l'Arkansas ouvre pour la première fois ses portes à des étudiants noirs. Ils sont neuf à tenter l'aventure. Ils sont deux mille cinq cents, prêts à tout pour les en empêcher. 
Cette histoire est inspirée de faits réels

Mon avis:

J'aime quand les romans jeunesse traitent des sujets aussi importants. Parce qu'il y a des évènements dont on doit tous avoir connaissance. Parce qu'il y a des choses qu'il ne faut pas oublier.  

Ici il s'agit de la ségrégation des noirs aux Etats Unis et du combat pour l'intégration. On suit les premiers étudiants noirs qui ont été "volontaires" pour intégrer ce lycée d'Arkansas. 
L'auteur nous amène au plus près de ce moment historique très médiatisé avec la voix de Molly qui est un de ces "élus". La haine de toute une partie de la population se tourne alors furieusement vers eux. 
J'ai frémi devant l'humiliation constante vécue par ces jeunes gens, et même si leur combat m'était connu, j'ai découvert plusieurs choses, comme le fait qu'un groupe de para devait assurer leur sécurité à l'intérieur du lycée.

La force de ce texte est en partie dans son accessibilité, en partie dans l'ambiance qui s'en dégage.
En effet, l'auteur ne se contente pas de nous peindre l'expérience incroyable de Molly, ce qu'est son quotidien, son combat. Elle alterne la voix de Molly avec celle de Grace, jeune étudiante également, mais blanche  et d'un tout autre milieu. Grace à ce choix de narration, on se replace dans le contexte de l'époque. On va au-delà de l'injustice qu'on peut ressentir aujourd'hui devant les violences faites aux noirs. On cerne avec effroi à quel point ce mode de pensée est ancré dans les mentalités de l'époque. Dans celle des blancs comme dans celle des noirs. On réalise alors l'ampleur du combat qui a du être mené.

J'ai vraiment beaucoup aimé le choix de ces deux personnages qui ont des préoccupations si différentes et dont les points de vue alternés dépeignent bien cette Amérique.

Un livre fort. A découvrir.

A la lecture, j'ai beaucoup pensé à Léon de L.W. Tillage que je lis régulièrement à mes élèves et que j'aime beaucoup sur ce sujet.

Merci à Tomisika pour ce livre et à l'auteur pour le mot qui l'accompagnait ! 
L'avis de Nahe et de Païkanne qui m'avaient donné aussi très envie ainsi que celui de Joëlle qui l'a lu presque en même temps.


Commentaires

  1. Une lecture très émouvante,un beau texte et un rappel à l' histoire.

    RépondreSupprimer
  2. Comme j'aime ce livre! Je suis contente qu'il te plaise! Bon dimanche!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. =je suis tombée sous le charme aussi en effet!!! Bon week end!!

      Supprimer
  3. J'aimerais beacuoup le lire celui-ci, il a l'air très intéressant !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, il faut Zina!!! tu as raison!

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Laissez une empreinte !