Glacé

de Bernard Minier


Quatrième de couverture:

Décembre 2008, dans une vallée encaissée des Pyrénées. Au petit matin, les ouvriers d’une centrale hydroélectrique découvrent le cadavre d’un cheval sans tête, accroché à la falaise glacée. Le même jour, une jeune psychologue prend son premier poste dans le centre psychiatrique de haute sécurité qui surplombe la vallée. Le commandant Servaz, 40 ans, flic hypocondriaque et intuitif, se voit confier cette enquête, la plus étrange de toute sa carrière. Pourquoi avoir tué ce cheval à 2 000 mètres d’altitude ? Serait-ce, pour Servaz, le début du cauchemar ? 

Mon avis:

Après le coup de coeur que j'ai eu pour le Cercle et l'apparition récente dans ma PAL du dernier roman de Minier N'éteins pas la lumière, j'ai décidé de rattraper mon retard et de lire le premier opus des aventures de Servaz! Merci à Licorne qui a lu ce roman précipitamment pour m'accompagner!

Quel plaisir de retrouver l'écriture de Minier et ses personnages qu'il sait soigner! J'ai découvert un peu plus Servaz. J'aime ce héros, ses faiblesses, son rapport aux autres, sa détermination. On en apprend un peu sur sa vie personnelle, cela reste discret dans le roman mais l'histoire parallèle de sa fille (et ses inquiétudes de père) nous rapproche encore de notre héros. J'ai apprécié aussi de vivre sa rencontre avec Hirtmann et sa première collaboration avec Ziegler, les deux ayant un lien avec l'enquête bien sûr!

Ce roman s'ouvre sur une mise en scène macabre d'un cheval et Servaz, bien que sentant le danger qui rode, fulmine de perdre son temps sur cette enquête. Mais ne pouvant que céder aux pressions de sa hiérarchie, il mène l'enquête conjointement avec la gendarmerie. Des homicides ne tardent pas à suivre à deux pas de cette institution psychiatrique qui enferme les plus dangereux et les plus fous des criminels. A l'intérieur, Diane, nouvelle dans l'établissement se fait une opinion en même temps que nous sur chacun dans cet asile (patients comme personnel soignant) et les choses étranges qui s'y trament!

J'ai été très agréablement surprise que ce roman soit vraiment différent du cercle, même si on y retrouve le talent de l'auteur pour nous emmener au coeur de cette intrigue avec du suspense jusqu'aux dernières pages. Le changement de point de vue régulier donne du rythme et le contexte géographique des montagnes enneigées des Pyrénées renforce l'atmosphère du roman et fait froid dans le dos!

Un très bon polar qui n'a que l'apparence d'un pavé car il se dévore sans problème!




Commentaires

  1. Je suis complètement d accord avec tout ce que tu dis ! Une excellente lecture pour moi et tu me confortes dans mon choix d avoir achete le cercle ... Je viendrai t en reparler ! merci de ce partage piplo ! Bises.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hate de lire ton avis sur le cercle!!! Une belle lecture partagée ;-)

      Supprimer
  2. Il faut que je lise cet auteur, vu tout ce que je lis de bien sur lui je pense qu'il y a très peu de chances que je sois déçue ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De mon point de vue en effet, je ne vois pas comment tu pourrais être déçue!! Il faut se laisser tenter!!

      Supprimer
  3. Ta chronique est la deuxième que je lis en espace d'une semaine ^^ je pense que je ne vais plus y résister et me dépêcher de me le procurer.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu fais bien, c'est un régal!!! Et le deuxième a été un coup de coeur!!!

      Supprimer
  4. Cela fait un bout de temps que je tourne autour de ce livre...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. il mérite que tu passes le cap, lui et le cercle!!!

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Laissez une empreinte !