Monsieur le Commandant

de Romain Slocombe


Quatrième de couverture:

«C'est le dernier recours des hommes blancs traqués, volés, dépouillés, assassinés par les Sémites, et qui retrouvent aujourd'hui la force de se dégager de l'abominable étreinte. Mort ! Mort au Juif ! Oui. Répétons. Répétons-le. Mort ! M.O.R.T AU JUIF ! Là !» 
Et, avec une satisfaction amère, pensant à la Juive que j'aimais d'un amour fou et que je voulais sauver plus que moi-même, je signai - de même que je signerai tout à l'heure cette lettre à vous destinée, Monsieur le Commandant -, je signai, à grands traits rageurs de mon stylo : Paul-Jean Husson.


Mon avis:
J'ai eu du mal à apprécier cette lecture. Le style ne m'a pas déplu pourtant. Le thème ne me rebute pas. La forme est originale. J'ai même trouvé la manière d'aborder cet aspect de la guerre très intéressante avec cette vision de l'intérieur de ces années de collaboration qui replace avec justesse les grands noms de la littérature française dans leur contexte de l'époque.
J'ai refermé le livre en me demandant s'il pensait vraiment que sa belle-fille serait simplement exilée... Mais sans plus d'enthousiasme...

Commentaires

  1. Il est dans ma PAL et j'ai du mal à le sortir...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je l'ai lu assez vite mais je vais pas te pousser à le sortir pour autant!!! J'espère que tu l'apprécieras davantage!

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Laissez une empreinte !