Le cercle celtique

de Björn Larsson

Quatrième de couverture:

Un voilier vogue au large de l'Écosse. Bravant les rigueurs de la mer du Nord en plein hiver, ses deux passagers se dirigent vers des périls sans nom. Car plus effrayants que la nature déchaînée sont les dangers dont les hommes les menacent. Poursuivis sur les mers par des inconnus, volés, espionnés, ils n'en sont pas moins déterminés à découvrir la clef de la malédiction qui pèse sur MacDuff et Mary, amoureux en fuite. A découvrir surtout le secret du Cercle celtique, avec ses mystérieux rites meurtriers. De pays en pays, de tempête en bourrasque, de surprise en révélation, les deux aventuriers de la mer vont accomplir un étonnant voyage et mettre au jour quelques sinistres vérités...

Mon avis:

J'ai été surprise par la lecture de ce roman policier dont la trame est très éloignée des polars habituels.
Notre narrateur croise le chemin d'un certain MacDuff (qu'il va à la fois craindre et admirer au cours de son périple) puis il rencontre un homme terrorisé qui lui confie son livre de bord avant d'être assassiné.
Sans trop savoir pourquoi, le narrateur décide de suivre la piste laissée par cet homme afin de comprendre ce mystère dont il est désormais le dépositaire.
Dès le début, on sait qu'il s'en est sorti mais on sent dans le ton qu'il emploie que ce qui est derrière ce cercle celtique est lourd...

J'ai beaucoup apprécié la façon dont il embarque avec lui son meilleur ami qui n'a pas du tout le pied marin. J'ai trouvé la relation entre ses deux amis très riche et leurs liens forts, malgré tous les obstacles qu'ils vont rencontrer. Il y a à la fois de l'humour, de la complicité, des silences importants et beaucoup de respect mutuel.

J'ai aussi beaucoup aimé la course poursuite vers quelque chose qu'ils ne comprennent pas vraiment et le chassé croisé qui s'opère en même temps avec Mac duff.
Alors qu'il est question de complot druidique, d'indépendance celtique et de l'IRA, ce Mac Duff m'avait tout l'air d'un agent secret et le livre d'un roman d'espionnage!

Malgré ces points positifs, mon avis reste mitigé car je n'ai vraiment aucun atome crochu avec le milieu de la voile (même si je suis très attachée à la mer). Les longues descriptions sur la navigation maritime (qu'il s'agisse de leurs exploits face à des tempêtes incroyables ou simplement des innombrables relevés et prises de positions) et le jargon nautique m'ont vraiment gênée!
J'ai eu également beaucoup de mal à accrocher avec le personnage de Mary, mais là, je pense que ça reste un peu l'effet recherché!

Un bon polar donc qu'on appréciera si on aime le milieu de la voile et de la navigation dans des conditions extrêmes!

Je remercie Lise Chasteloux et les éditions Folio pour ce partenariat!


Commentaires

  1. S' il est à toi , je lirai peut-être ce roman un de ses jours...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui, je te le prêterai avec plaisir!

      Supprimer
    2. Et quelques années (trois!!!)plus tard, tu me l'as prêté!
      Lu, mon avis à paraitre le 15 avril prochain!

      Supprimer
  2. Le côté nautique me fait également hésiter. Je ne suis pas très branchée sur ce genre de romans donc à voir. Peut-être si je le trouve à la médiathèque...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu me diras, mais peut-être que cet aspect ne te gêneras pas!!

      Supprimer
  3. Il pourrait me tenter, je verrais bien car j'aime le bateau mais il y des limites....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. alors lis le, c'est un livre vraiment sympa, ce bémol ne devrait pas te gêner!!

      Supprimer
  4. Après un tel billet billet, je suis bien intriguée. Pourquoi pas... Merci à toi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. si tu aimes le bateau, jette toi à l'eau!

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Laissez une empreinte !