Iqbal un enfant contre l'esclavage

de Francesco d'Adamo

Quatrième de couverture:

1993, Pakistan. Iqbal a treize ans et, comme tant d'autres enfants, il part tous les matins travailler dans une usine de tapis. Exploité, Iqbal n'a plus qu'une idée en tête : se sauver et surtout dénoncer le travail des enfants. Réussira-t-il à mener ce combat pour la liberté ?

Mon avis:

Mon amie Céline m'avait déjà parlé de ce roman il y a des années et quand je l'ai vu dans la liste du challenge Partage Lecture, je l'ai choisi tout de suite. A peine emprunté à la bibliothèque que je l'ai dévoré, puis acheté pour ma bibliothèque de classe afin de le partager avec mes élèves!
Autant vous dire qu'il m'a plu!

Dans l'avant-propos l'auteur nous parle d'Iqbal, de la réalité de son histoire malgré quelques touches de fiction. Dans la postface il prend la peine de nous donner des chiffres, de nous parler des études sur l'esclavage, de citer des sources et des références. 
On comprend le drame de cette histoire vraie: la vitesse à laquelle elle est oubliée!

Un livre hommage pour rendre à Iqbal et à tous ces enfants la place qu'ils devraient occuper dans nos mémoires. Pour que la réalité de leur vie ne soit pas si facilement oubliée. Pour que leur combat vers la liberté continue à apporter l'espoir aux enfants exploités.

Un livre à lire, parce qu'il le faut, mais aussi parce qu'il est très bien écrit. Parce qu'on vibre avec ces petits pakistanais devant leurs métiers à tisser, qu'on souffre avec eux devant l'injustice et qu'on regarde nous aussi avec espoir ce jeune Iqbal qui leur redonne un souffle de liberté.



Commentaires

  1. Tu m'as donné envie de découvrir ce livre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je suis contente alors parce qu'il vaut vraiment la peine d'être partagé le plus possible!

      Supprimer
  2. Je suis très contente que tu aies découvert ce roman si poignant .... Il est qu'à l'époque je l'avais dévoré et que j'avais tant aimé le partager avec mes élèves! Finalement, lire Iqbal c'est perpétuer le combat de cet adolescent et continuer le dénoncer l'esclavagisme contemporain! D'ailleurs, ce roman figure toujours dans ma bibliothèque, parmi mes manuels et documents; même si je suis maintenant maîtresse de CP Ce1!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. poignant en effet, voilà un adjectif qui lui colle parfaitement à la peau!

      Supprimer
  3. J'ai grande envie de découvrir ce livre! Merci, je ne connaissais absolument pas!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as raison, il faut le découvrir!!

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Laissez une empreinte !