Séraphine

de Marie Desplechin



Quatrième de couverture:

ParisButte Montmartre1885Séraphine vient d’avoir treize ans. Orpheline, elle travaille chez Jeanne, pour qui elle finit les chemises. Elle pourrait se contenter de son sort… si elle n’avait en elle le démon des révolutions. Séraphine veut changer de vie. Quitter Jeanne. Trouver un nouveau métier. Et Séraphine veut changer le monde. Pour en chasser la misère. A sa manière à elle, elle va parvenir à ses fins. Elle aura, pour cela, l’aide du curé qui l’a vue naître, de sa tante courtisane à Paris, d’un peintre de sujets ordinaires, de quelques proches de la Lucie de Satin Grenadiuc, et de la camarade Sainte-Rita, avocate auprès de Dieu des causes désespérées. Entourée de gens si divers et si diversement efficaces, sur la terre comme au ciel, Séraphine découvrira plus encore que ce qu’elle espérait…

Mon avis:

J'avais apprécié la plume de cet auteur en partageant Verte avec mes élèves, puis j'en avais lu la suite (Pome) et j'étais ravie de découvrir ici un univers très différent. Certes on retrouve des éléments certainement chers à Marie Desplechin avec cette jeune héroïne à la recherche de son identité qui s'appuie sur des référents dans son entourage. Orpheline, recueillie pas un curé puis par une couturière, elle travaille pour gagner son pain et aspire à une toute autre vie. En priant Rita, la sainte des causes désespérées, et en lui livrant ses aspirations, elle modèle peu à peu son monde et trouve finalement les réponses qu'elle cherchait.

Ce que j'ai apprécié dans cette lecture c'est cette toile de fond historique. La commune, les traces de cette lutte et les marques laissées sur le quartier et ses habitants sont omniprésents dans le texte. La pauvreté aussi, la misère et la réalité d'une vie parisienne d'un autre temps.
Un roman qui fait voyager dans une autre époque au côté d'une jeune fille et de ses rêves d'avenir .

J'ai lu ce roman avec Pauline, voici son avis!

Commentaires

  1. Un roman que les lecteurs peuvent lire à plusieurs niveaux différents. Un sujet que j'ai aimé découvrir en jeunesse. Et quelle plume :) Merci pour cette lecture,
    Bisous,
    bonne journée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est toujours un plaisir de partager une lecture comme ça!!!

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Laissez une empreinte !