Des chrétiens et des Maures

de Daniel Pennac


Quatrième de couverture:

« Un matin, Le Petit a décrété :
- Je veux mon papa.
Il a repoussé son bol de chocolat et j'ai su, moi, Benjamin Malaussène, frère de famille, que Le Petit n'avalerait plus rien tant que je n'aurais pas retrouvé son vrai père. Or ce type était introuvable. Probablement mort, d'ailleurs.
Après deux jours de jeûne Le Petit était si transparent qu'on pouvait lire au travers. Mais il repoussait toujours son assiette :
- Je veux mon papa. »



Mon avis:

Après au bonheur des ogresla fée carabinela petite marchande de prose et Monsieur Malaussène, voici le cinquième tome de la saga Malaussène.

Celui-ci et tout petit et après mon coup de coeur pour le précédent, j'ai trouvé qu'il ne contenait pas grand chose! On le lit rapidement et avec plaisir mais il a plutôt l'air d'un intermède. On s'interroge quant au titre du roman, alors que le Petit réclame son papa; l'explication viendra bien évidemment en même temps que nous apprendrons tout sur la conception de Petit!




Commentaires

  1. Il faudrait que je retente un livre de cet auteur car je n'avais pas accroché à ma première lecture.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ce n'est pas mon préféré mais la saga est géniale!!!

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Laissez une empreinte !