Aux fruits de la passion

de Daniel Pennac



Quatrième de couverture:

La tribu Malaussène et ses proches ont le regret de vous annoncer le mariage de Thérèse Malaussène avec le comte Marie-Colbert de Roberval, conseiller référendaire de première classe. Cet avis tient lieu d'invitation.


Mon avis:

Après au bonheur des ogresla fée carabinela petite marchande de proseMonsieur Malaussène, et des chrétiens et de Maures, voici le sixième volet de la saga Malaussène.

Après un tome un peu moins fourni, j'étais ravie de retrouver dans celui-ci les rebondissements rocambolesques et incessants de l'histoire ainsi que les états d'âme de notre Benjamin ( oui, je dis "notre" naturellement car après des centaines de pages en sa compagnie, il est un peu à moi aussi ce personnage maintenant !!)
J'ai apprécié que ce tome soit centré sur le personnage de Thérèse, jusqu'à présent dépeinte toujours en retrait, transparente, toute en angles. Elle prend enfin tout l'espace et toute sa place!
On sent que son mariage précipité avec ce Marie-Colbert n'a pas grand avenir et malgré le pessimisme exaspérant de Benjamin, je ne pouvais m'empêcher d'être de son avis...

Ce roman m'a fait passer à nouveau par tous les états possibles et imaginables. Une prose toujours trucculente, avec notamment un copronuage (nuage de merde) qui suit notre héros partout annonçant les ennuis à venir!!

Encore un très bon moment! De pleines bouffées de vie!
Merci Monsieur Pennac pour ces heures de plaisir avec les Malaussène!


 

Commentaires

  1. Il faut que je me lance dans cette série

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui!!! C'est un régal de mots et de vie! Ca part dans tous les sens mais qu'est)ce que ça fait du bien!!!

      Supprimer
  2. Bon c'est décidé je vais réessayer les livres de cet auteur. :)

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Laissez une empreinte !