Oedipe-roi

de Sophocle


Quatrième de couverture:

Cruauté du sort qui amène Œdipe à commettre à son insu l'acte criminel prédit par l'oracle! Averti par Delphes qu'il tuerait son père et épouserait sa mère, il fuit les lieux de son enfance, espérant ainsi préserver Polype et Mérope, ses parents présumés... Que ne lui a-t-on dit, hélas, qu'il était le fils de Laïos ! 
Ignorant du drame ancien, aveuglé parle hasard, Œdipe court à sa perte. Il tue un voyageur qui lui barre la route, libère Thèbes de la Sphinge, épouse la reine de la cité, occupe le trône royal et... accomplit son terrible destin.


Mon avis:

Je prends décidément de plus ne plus de plaisir à lire du théâtre. C'est peut être une question d'habitude en fait. Je connaissais l'histoire d'Oedipe, et si elle ne vous est pas familière, tout est dit dans la quatrième de couverture ci-dessus. 

Dans ce texte, Oedipe s'engage à sortir Thèbes de la période sombre dans laquelle elle a été plongée suite au crime commis sur l'ancien roi Laïos. Mais il ignore bien sûr que c'est son propre châtiment qu'il signe alors.
Cette courte pièce est comme une succession des témoignages passés et présents de la vie d'Oedipe. Au fil des échanges avec ces messagers notre héros réalise quel est son terrible destin.

J'ai aimé la tonalité antique de Sophocle avec ces choeurs, ces strophes et ses antistrophes qui rythment la révélation du secret et de la prophétie. J'ai tout de même été un peu surprise par la fin car j'avais occulté ce qu'il advenait de lui et de Jocaste, préférant garder d'Oedipe l'image du héros qui délivra Thèbes du Sphinx!

Commentaires

  1. J'adore ! J'ai lancé un challenge Médée si tu as envie de découvrir cette héroïne tragique....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je connais bien cette héroïne, je l'ai étudiée en prépa (l'humain et l'inhumain...). Je vais aller jeter un oeil, merci Sophie!

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Laissez une empreinte !