Un jour

de David Nicholls



Quatrième de couverture:
15 juillet 1988. Emma et Dexter se rencontrent pour la première fois. Tout les oppose, pourtant ce jour marque le début d'une relation hors du commun. Pendant vingt ans, chaque année, ils vont se croiser, se séparer et s'attendre, dans les remous étourdissants de leur existence. Un conte des temps modernes ou la splendeur d'aimer a fait chavirer le monde entier. 

Mon avis:

Ce roman m'a fait faire de brusques changements d'avis au cours de la lecture. 

J'ai tout d'abord été un peu déçue. J'avais entendu beaucoup de bien de ce livre et je ne m'attendais pas à une histoire d'amour aussi ... (beaucoup d'hésitation sur le vocabulaire ici... fleur bleue, gnangnan ne correspondent pas vraiment, niais ou ridicule non plus, je crois malheureusement pour la qualité littéraire de la chronique que le seul mot représentant vraiment ma pensée est -roulement de tambour-) cucu-la praline!!! Beaucoup de clichés sur les personnages de Dexter et d'Emma que tout oppose, tant physiquement, que moralement, le premier riche, beau, populaire, sûr de lui et à l'avenir radieux, la seconde pauvre et prisonnière de son manque de confiance en elle.
Quelque chose se passe entre eux, quelque chose de spécial mais malgré les sentiments qui se tapissent (chez Dexter) ou qui éclatent (chez Emma), l'impossibilité de leur union va en faire des amis.
Je me suis laissée prendre au jeu de leurs rencontres au fil du temps qui passe. Et j'ai apprécié cette lecture malgré les nouveaux clichés dans lesquels la vie fait tomber nos héros: décadence de la célébrité pour l'un, piétinement miséreux pour l'autre. Je crois que j'attendais simplement cette fin heureuse, leurs retrouvailles, une sérénité atteinte enfin pour chacun des deux. La succession de leurs rencontres et de leur déboires personnels ne pouvaient amener qu'à ça! 

La fin (attention, pour une fois je dis tout!!):
Du coup j'ai quand même trouvé du plaisir avec ce livre, et l'épanouissement de leur relation et de leur amour valait bien ces quelques doutes pendant la lecture!
Mais à quarante pages de la fin, elle meurt. Grande colère: je me suis tapée 550 pages pour ça!!!! J'avais l'impression de revoir Meg Ryan sur son vélo après sa nuit d'amour avec Nicolas Cage (vous avez vu La cité des anges??). Là, ce n'est pas passé du tout! Je me suis accrochée pour finir le livre et voir Dexter retomber puis s'en sortir tant bien que mal après ce deuil. Mais en enlevant la seule chose qui m'avait fait apprécier la lecture (l'issue heureuse), l'auteur m'a ôté du même coup l'enrobage qui avait fait passer les gros défauts! Un livre que je ne pourrais vraiment pas conseiller!!


Commentaires

  1. J’espère que ça ne va pas poster deux fois mais ma connexion m'a lâché pile quand je postais un com'. ^^ Je disais donc que j'ai failli l'acheter l'autre jour mais j'ai finalement jeté mon dévolu sur Flocons d'amour de John Green et co. parce que j'avais envie d'une lecture de noël. xD Et après avoir lu ton avis, je suis bien contente de mon choix. ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as bien fait, je ne connais pas Flocons... mais il est mieux ;-))) (non, mais beaucoup de gens ont beaucoup aimé un jour!!!! )

      Supprimer
  2. J'avais bien aimé la lecture de ce petit roman sans prétention mais en relisant ton billet je me rends compte que je ne me souviens pas de ce qui s'y passe !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Finalement, c'est drôle parce que moi qui ne l'i pas aimé, je suis spire que je ne suis pas prête de l'oublier!!!

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Laissez une empreinte !