La petite marchande de prose

de Daniel Pennac

Quatrième de couverture:

"L'amour, Malaussène, je vous propose l'amour !" L'amour ? J'ai Julie, j'ai Louna, j'ai Thérèse, j'ai Clara, Verdun, Le Petit et Jérémy. J'ai Julius et j'ai Belleville ...
Entendons nous bien, mon petit, je ne vous propose pas la botte ; c'est l'amour avec un grand A que je vous offre : tout l'amour du monde !"
Transformé en objet d'adoration universelle par la reine Zabo, éditeur de génie, Benjamin Malaussène va payer au prix fort toutes les passions déchaînées par la parution d'un best-seller dont il est censé être l'auteur.
Vol de manuscrit, vengeance, passion de l'écriture, frénésie des lecteurs, ébullition éditoriale, délires publicitaires, La petite marchande de prose est un feu d'artifice tiré à la gloire du roman. De tous les romans.


Mon avis:

Ce troisième volet de la saga Malaussène est tout aussi bon! On y retrouve le style très imagé de Pennac, les personnages hauts en couleurs et les rebondissements dignes d'une histoire à dormir debout! Ici notre bouc émissaire a trouvé un nouvel emploi qui vaut de l'or... ou du plomb! Il fait ses premiers pas de grands dans le monde de l'édition mais son envolée va de pair avec une chute douloureuse. `

Encore une fois on rit, mais on a mal, très mal, avec lui et sa grande tribu! 
Comment de si douloureux enchaînements peuvent être si plaisants à lire? 
Tout est dans le style j'imagine! 
Un très bon moment!




Commentaires

  1. J'avais adoré celui-ci... Il faut que je le relise

    RépondreSupprimer
  2. Au bonheur des orgres attend depuis plusieurs année que je le commence. Ton avis me donne envie de commencer cette saga.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui, tente l'aventure, c'est vraiment un régal!!!

      Supprimer
  3. À moi aussi ton avis donne envie de découvrir cette saga :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je viens de finir le quatrième avec encore plus de plaisir!

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Laissez une empreinte !