La Fabrique des mots

d'Erik Orsenna

Quatrième de couverture:

Comment fabrique-t-on les mots ? Jeanne, l'héroïne de La grammaire est une chanson douce, a sa méthode : pour expliquer, elle raconte. Il était une fois un dictateur qui trouvait son pays trop bavard. Il était une fois le Capitan, vieux navigateur et collectionneur de dictionnaires. Il était une fois deux soeurs virulentes, l'une aimant le grec et l'autre militante du latin. Il était une fois un trafiquant d'oiseaux rares. Il était une fois un café où les couples se réconcilient, au lieu de divorcer. Il était une fois une mine d'or abandonnée... Nous avons créé les mots. Et si les mots, à leur tour, nous inventaient ?

Mon avis:

Je n'avais pas été emballée par ma première rencontre avec cet auteur dans La révolte des accents. Mes collègues m'ayant offert son dernier roman, j'ai retenté l'expérience...

Pour commencer, j'ai retrouvé le plaisir visuel. En effet ici encore, le roman est enrichi de très belles illustrations de Camille Chevrillon.

Erik Orsenna nous livre un nouveau conte,  et les héros sont ici les mots. Le style est le même, pourtant j'ai été beaucoup plus charmée sur cet opus. Sans doute en partie car ce livre est un cadeau. Sans doute aussi car il y a des élèves et une maîtresse. Que cette maîtresse leur offre des mots et les fait jouer avec. J'aime beaucoup l'étymologie et ici on revient sans cesse sur l'histoire, l'origine des mots. Et puis dans ma classe on joue avec les mots, on les collectionne, on les présente et on les partage, alors forcément, j'ai été plus sensible au message de ce conte sur la beauté et la richesse de la langue.

"Les bons enseignants racontent. C'est en racontant qu'ils apprennent. Et pour raconter, il faut maintenir le suspense."

"La langue est une grosse bête vivante, elle n'arrête pas de bouger tout le temps, de changer, emprunter, rejeter, inventer..."

Commentaires

  1. Comme toi je n'ai pas été emballée par moi premier contact avec l'auteur; c'était avec "la grammaire est une chanson douce". si je trouve cet ouvrage en médiathèque je l'emprunte juste pour voir ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je l'ai trouvé meilleur, certainement car le monde des mots et de l'école m'a parlé d'avantage!

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Laissez une empreinte !