Ce que Dominique n'a pas su

de Jacqueline Harpman


Quatrième de couverture:

"Les héros de roman ne meurent jamais", nous dit Jacqueline Harpman, et l'on peut, longtemps après, poursuivre leur histoire. Julie d'Orsel est la soeur de Madeleine, qui est mariée au compte de Nièvres et aimée en secret par Dominique de Bray. Madeleine est définitivement fidèle à son époux et qu'elle n'aime pas.
Julie, elle, est une fille rebelle, ce qui, au XIXe, en fait une femme non conventionnelle. Pour son malheur, elle est amoureuse de Dominique mais refuse que cette passion détruise sa vie. Elle tente alors de se divertir par le libertinage ou les études.
"Peut-être en me lisant prendrez-vous conscience d'obscures similitudes qui vous feront rêver..."


Mon avis:

J'avais noté ce roman suite à la lecture du billet de Malika qui avait été enchantée. J'y ai moi aussi pris beaucoup de plaisir!

Jacqueline Harpman revisite ici le classique de Fromentin: Dominique. Julie d'Orcel, personnage secondaire dans le texte de Fromentin, en a plus qu'assez de la version de ce cher Dominique et veut enfin dévoiler au grand jour ce qu'elle sait de ces évènements et des sentiments de chacun. J'ai immédiatement accroché au ton impertinent de notre narratrice.

Malgré l'aspect dramatique de la succession des évènements, ce ton mêlant toujours jugement et ironie, humour et tragédie, nous fait garder le sourire tout le long du texte. Ne pas connaître le texte original n'est pas du tout génant. D'ailleurs, alors que j'ai pensé au tout début à le lire pour mieux comprendre les allusions de Julie aux confessions de Dominique, je n'en ai très vite plus du tout eu envie. En effet, malgré tout l'amour qu'elle lui porte et contre lequel elle ne peut rien malheureusement, elle nous dépeint chez  ce bel homme un tel manque de subtilité dans la compréhension des sentiments que l'idée de lire son journal m'est vite sortie de la tête! JE me suis laissée prendre au jeu de Julie et Dominique m'est à plusieurs reprises sorti par les yeux!!!

Un roman fort et parfois douloureux, mais toujours emmené avec cette impertinence, ce recul et ce regard critique que seuls les seconds rôles peuvent se permettre et qui reste ainsi un très bon moment de lecture! A découvrir!

Commentaires

  1. Il faudrait que tu me dises si ces livres sont empruntés?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est à moi aussi! Je le mets de coté!!

      Supprimer
  2. Je suis vraiment ravie que tu aies aimé ce roman. J'ai trouvé l'idée absolument éniale et son écriture est une pure merveille !
    J'ai lu Dominique de Fromentin par la suite, c'est assez drôle car on retrouve des éléments du roman d'Harpman mais j'ai pris plus de plaisir avec "Ce que Dominique n'a pas su" tout de même !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je tenterai peut être le Fromentin alors!!!!

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Laissez une empreinte !