Un passé inavoué

de Julie Esnault



Quatrième de couverture:

Angie a 16 ans, et comme toutes les jeunes filles de son âge, c’est une adolescente révoltée au caractère bien trempé. Les vacances arrivent, et elle se voit confier aux bons soins de sa grand-mère, la dragonne comme elle la surnomme. Entre elles, rien ne va, mais les deux femmes se ressemblent plus qu’il n’y paraît.
Une après-midi, alors qu’Angie joue dans le jardin, elle envoie son volant de badminton dans le grenier. Surmontant les interdits, la jeune fille va y découvrir un journal, qui va la plonger au cœur de la seconde guerre mondiale, en 1942…


Mon avis:

Après avoir vu la vignette de ce roman sur beaucoup de blogs suite à son élection "coup de coeur des auteurs peu médiatisés 2012", et après avoir  lu beaucoup de chroniques élogieuses, j'ai eu le plaisir de faire un swap spécial avec l'auteur, prétexte pour qu'elle m'envoie son livre qui me faisait tant envie!
Peut-être que le contexte y a été pour quelque chose, toujours est-il que j'ai très vite accroché à ce livre et que je ne l'ai plus lâché.
Une histoire très touchante, un roman à la fois poignant et doux.

Un an plus tard, j'ai décidé de le relire, et c'est avec plaisir que j'ai retrouvé Angie et Suzanne. J'ai déjà lu plusieurs romans qui associent la découverte d'un journal à des révélations sur la seconde guerre mondiale, mais je n'ai pas du tout eu l'impression pour autant de "déjà-vu".
Dans le présent, j'aime beaucoup la façon dont cette grand-mère cède et ouvre sa vie, son coeur à sa petite-fille. Dans le passé, j'ai été d'abord charmée par Suzanne, qui fait face aux bouleversements qui se succèdent sans se poser vraiment de questions puis j'ai été happée par son aventure. Tout va très vite, pourtant elle crée des liens. On comprend ce qu'il peut y avoir parfois derrière une apparence d'austérité, on assiste à des sacrifices pour quelqu'un qu'on aime ou juste pour résister.
Un beau roman.


Merci encore à Julie pour ce cadeau!


Commentaires

  1. merci pour cette chronique touchante. Je suis agréablement surprise de voir que tu le relis encore :)

    julie E.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Laissez une empreinte !