1Q84

d'Haruki Murakami



Quatrième de couverture:
Au Japon, en 1984.
C'est l'histoire de deux mondes, celui réel de 1984 et un monde parallèle tout aussi vivant, celui de 1Q84. Deux mondes imbriqués dans lesquels évoluent, en alternance, Aomamé et Tengo, 29 ans tous deux, qui ont fréquenté la même école lorsqu'ils avaient dix ans. A l'époque, les autres enfants se moquaient d'Aomamé à cause de son prénom, « Haricot de soja », et de l'appartenance de ses parents à la nouvelle religion des Témoins. Un jour, Tengo l'a défendue et Aomamé lui a serré la main. Un pacte secret conclu entre deux enfants, le signe d'un amour pur dont ils auront toujours la nostalgie.
En 1984, chacun mène sa vie, ses amours, ses activités.
Tueuse professionnelle, Aomamé se croit investie d'une mission : exécuter les hommes qui ont fait violence aux femmes. Aomamé a aussi une particularité : la faculté innée de retenir quantité de faits, d'événements, de dates en rapport avec l'Histoire.
Tengo est un génie des maths, apprenti-écrivain et nègre pour un éditeur qui lui demande de réécrire l'autobiographie d'une jeune fille qui a échappé à la secte des Précurseurs. Il est aussi régulièrement pris de malaises lors desquels il revoit une scène dont il a été témoin à l'âge d'un an et demi.
Les deux jeunes gens sont destinés à se retrouver mais où ? Quand ? En 1984 ? Dans 1Q84 ? Dans cette vie ? Dans la mort ?


Mon avis:
Voilà une trilogie que j'ai trouvée très agréable à lire.
J'avais déjà expérimenté le style particulier de Murakami avec Kafka sur le rivage. Du coup, je n'ai pas du tout été étonnée que le récit glisse dans l'étrange...
Je me suis rapidement attachée à ces deux personnages dont on entend la voix chapitre après chapitre: Tengo et Aomamé. Ce premier livre met les différents éléments en place et ce n'est que sur la fin que tout se met en marche.

J'ai beaucoup aimé ces récits en parallèles qui amènent certes pas mal de répétitions mais qui remettent sans cesse au centre les réelles motivations de nos héros. Ce qu'ils gardent en eux et qui leur permet d'avance malgré le vide qu'ils ressentent à l'intérieur...

Les différents livres m'ont parus assez inégaux, le deuxième étant beaucoup plus dense. J'ai trouvé parfois certaines longueurs, même si cela renforçait l'atmosphère d'attente lors du coma du père de Tengo ou de l'enfermement de Aomamé.
Cela dit, j'ai aimé nos deux héros avec leur quête personnelle ainsi que les différents personnages que Murakami nous dépeint à travers leurs regards: l'éditeur, le professeur, la vieille dame, Tamaru, Fuakéri... Tengo et Aomamé sont très seuls et pourtant ces livres sont remplis d'échanges très variés!
La troisième voix dans le troisième livre est intéressante car elle nous donne un autre aperçu de la chronologie et du fonctionnement de la secte.

J'ai apprécié cette fin, bien en adéquation avec le reste. De bons moments de lecture!


Commentaires

  1. Elle me tente bien cette triogie si célèbre ! Qui sait ci cet été après le BAC je ne m'y jeterai pas ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ah la la, c'est vrai que tu es en pleines révisions!!! des bisous

      Supprimer
    2. Et voui je bosse ^^
      Le 18 l'hist, le 19 le français et le 26 l'oral de français...

      Bisous

      Supprimer
  2. il fait partie de ses livres dont j'ai énormément entendu parler et que je n'ai pas lu, les gardant sous le coude. ce sera peut être pour les vacances d'été, qui me laisseraient le temps de lire les trois d'un coup. en tout cas ton billet me laisse (encore) croire que cette lecture sera belle!

    RépondreSupprimer
  3. Je m'achete le 3eme tome et je les commence!!!!C'est dur de gerer une PAL....

    RépondreSupprimer
  4. J'ai beaucoup entendu parler de cette saga, j'aimerais beaucoup la découvrir ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une ambiance particulière en tous cas!!!

      Supprimer
  5. J'ai entendu beaucoup de bien de ces romans... pourquoi pas me lancer un jour :)

    RépondreSupprimer
  6. J'entends beaucoup parler de cette trilogie et souvent en bien. Elle me tente beaucoup. :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'atmosphère est particulière et on s'attache vraiment à nos héros!!

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Laissez une empreinte !