Le coeur d'une autre

de Tatiana De Rosnay

Quatrième de couverture:
Bruce, un quadragénaire divorcé, un peu ours, un rien misogyne, est sauvé in extremis par une greffe cardiaque. Après l'opération, sa personnalité, son comportement, ses goûts changent de façon surprenante. Il ignore encore que son nouveau coeur est celui d'une femme.
Mais quand ce coeur s'emballe avec frénésie devant les tableaux d'un maître de la Renaissance italienne, Bruce veut comprendre.
Qui était son donneur?
Quelle avait été sa vie?
Des palais austères de Toscane aux sommets laiteux des Grisons, Bruce mène l'enquête.
Lorsqu'il découvrira la vérité, il ne sera plus jamais le même...


Mon avis:
C'est le troisième roman de Tatiana de Rosnay que je lis et j'y ai retrouvé un style très agréable à lire malgré une ambiance très différente des précédents.
On entre dans la vie de Bruce qui est fort antipathique juste avant sa greffe cardiaque. Après son opération, sa sensibilité change et il s'ouvre peu à peu vers l'extérieur, créant et recréant des liens. Il sait qu'il change et veut comprendre à tout prix qui lui a sauvé la vie.

J'ai apprécié dans ce roman la façon dont les personnages sont décrits. On est en permanence dans le ressenti, les émotions, les sensations et on mesure le changement que ça représente pour cet homme brut des premières pages, et des quarante premières années de sa vie. Les rebondissements de l'enquête qu'il mène et de sa relation amoureuse apportent du dynamisme au roman.
Au final, je crois que ce que j'ai vraiment aimé, c'est le questionnement que suscite ce livre au fil des pages. D'un côté, pourquoi cette envie de comprendre, de savoir, de trouver à tout prix une raison pour expliquer ce que l'on ressent... de l'autre comment un changement de regard sur la vie, une ouverture sur l'extérieur peut bouleverser sa vie et celle de ses proches.
Dans le roman, les coïncidences sont si fortes qu'elle nous poussent à croire que c'est Constance qui fait encore vibrer son coeur et impulse les émotions de Bruce. Malgré tout j'ai eu l'impression que c'est l'excuse dont il avait besoin pour pouvoir sortir de ce carcan, de cette image de lui dont il était plus prisonnier qu'autre chose.


Commentaires

  1. j'ai aimé ce livre ! bon premier mai

    RépondreSupprimer
  2. Celui-ci il me tente énormément. J'aimerais découvrir cet auteur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les trois romans que j'ai lus d'elle sont vraiment différents, j'ai aimé les trois!!!

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Laissez une empreinte !