L'enfant allemand

de Camilla  Läckberg


Quatrième de couverture:

La jeune Erica Falck a déjà une longue expérience du crime. Quant à Patrik Hedström, l'inspecteur qu'elle vient d'épouser, il a échappé de peu à la mort, et tous deux savent que le mal peut surgir n'importe où, qu'il se tapit peut-être en chacun de nous, et que la duplicité humaine, loin de représenter l'exception, constitue sans doute la règle. Tandis qu'elle entreprend des recherches sur cette mère qu'elle regrette de ne pas avoir mieux connue et dont elle n'a jamais vraiment compris la froideur, Erica découvre, en fouillant son grenier, les carnets d'un journal intime et, enveloppée dans une petite brassière maculée de sang, une ancienne médaille ornée d'une croix gammée. Pourquoi sa mère, qui avait laissé si peu de choses, avait-elle conservé un tel objet ? Voulant en savoir plus, elle entre en contact avec un vieux professeur d'histoire à la retraite. L'homme a un comportement bizarre et se montre élusif. Deux jours plus tard, il est sauvagement assassiné... Dans ce cinquième volet des aventures d'Erica Falck, Camilla Läckberg mêle avec une virtuosité plus grande que jamais l'histoire de son héroïne et celle d'une jeune Suédoise prise dans la tourmente de la Seconde Guerre mondiale. Tandis qu'Erica fouille le passé de sa famille, le lecteur plonge avec délice dans un nouveau bain de noirceur nordique.

Mon avis:

J'ai retrouvé avec ce polar le monde de Patrick Hedström et d'Erika Falk, pour la troisième fois... et oui, encore dans le désordre donc (c'est le 5ème tome)!!! Même si le prédicateur m'avait fait oublier la mauvaise impression de ma première tentative avec le tailleur de pierre, j'ai pour le coup ici vraiment apprécié cette lecture. Je suis donc ravie que June ait pioché cet auteur dans PAL car ma persévérance a eu du bon!!!

La situation de notre couple star a évolué. Erika a repris le travail (à domicile) un an après la naissance de sa fille. Elle tente donc de se mettre à son prochain roman mais dans un carton de souvenirs de sa mère, elle découvre de vieux carnets, une brassière et une médaille nazie. Elle va fouiner et frapper à toutes les portes pour trouver des réponses sur cette jeune fille Elsy qu'a été sa mère et qu'elle n'a jamais connu ainsi. De son côté Patrick est en congé parental (à la maison aussi donc!), ce qui ne va pas l'empêcher de mettre un peu son nez dans l'enquête en cours. Bien évidemment les deux affaires sont liées!

J'ai trouvé que dans ce tome les liens entre les chapitres retraçant le passé et ceux décrivant le présent étaient beaucoup plus forts. J'ai apprécié le renouvellement de l'équipe de Patrick et la façon dont Martin prenait les choses en main. Quant à Mellberg, j'étais ravie que l'auteur le fasse sortir un peu de cette image négative ou ridicule si présente dans les deux autres tomes que j'ai lus. On suit également la vie de la soeur d'Erika, mais là encore tout est beaucoup plus lié et donc plus agréable à lire.

Enfin, l'intrigue est vraiment bonne. Un bon polar donc!




D'autres avis sur des romans de Läckberg:
June : CyanureStellade : Cyanure
Dorothzz : La princesse des glaces
Vivi Potter : Cyanure
Salsera15 : L'enfant allemand
 Nyenna : Cyanure



Commentaires

  1. Je vais tenter d enfin commencer cette saga !!!
    Je sus trop fan des couvertures en plus

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Peut être vaut il mieux ne pas faire comme moi et les lire dans l'ordre!!! en tous cas, tous ne m'ont pas enthousiasmés comme celui-ci!!!

      Supprimer
  2. Moi j'ai commencé par cyanure alors ...

    Merci de ta participation ça me fait chaud au coeur de voir que les copinautes me suivent dans mes idées !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avec beaucoup de plaisir, comme tu as pu le lire!!! Bisous

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Laissez une empreinte !