Le jeu des ombres

de Louise Erdrich


Quatrième de couverture:
Rythmé à la manière d’un thriller sombre et tragique, le Jeu des ombres est un huis-clos hypnotique, sans doute le livre le plus personnel de Louise Erdrich. Portrait d’un mariage et d’une famille sur le point de voler en éclat, d’un homme et d’une femme en proie à la violence d’un face-à-face, c’est aussi une réflexion sur les cicatrices qu’une histoire collective douloureuse peut laisser sur les individus. 
Gil est un peintre reconnu qui doit son succès à Irene, sa femme, un écrivain qui a longtemps été son modèle. Quand elle découvre que son mari lit son journal intime, Irene décide d’en rédiger un autre, qu’elle met cette fois-ci en lieu sûr. Elle y livrera sa vérité, se servant du premier comme d’une arme pour manipuler son unique lecteur. Une guerre psychologique commence, qui va révéler le côté obscur de chacun des personnages. En faisant alterner les journaux d’Irene et un récit à la troisième personne, Louise Erdrich témoigne, une fois de plus, d’une prodigieuse maîtrise narrative.


Mon avis:
J'étais ravie de participer au voyage de ce roman organisé par Agathe car ma première rencontre avec cet auteur avec Ce qui a dévoré nos coeurs a été un vrai coup de coeur!
Je n'ai pas retrouvé la magie dans ce livre, ni dans la construction du roman, ni dans l'ambiance, pourtant il est loin de m'avoir laissée indifférente.
On se retrouve au coeur d'une famille, dans la partie la plus intime d'un couple qui se déchire. Je ne crois pas pouvoir dire que j'ai aimé ce livre, pourtant j'ai trouvé très intéressante la façon dont l'auteur a abordé la culture et l'intégration des indiens dans la société américaine par le biais des références des lectures d'Irène ou des peintures de Gil. J'ai aussi été interpellée par la manipulation d'Irène qui essaie de garder le contrôle de cette relation et par la violence de ce lien qui les unit.
Je n'étais pas très au clair sur ce que je pensais du livre jusqu'à ce que je lise les dernières pages. Là, j'ai  été sciée par le tour de passe-passe de l'auteur qui donne à la dernière minute un tout autre sens à ce texte et le rend soudain beaucoup plus fort grâce à ce nouvel éclairage.



Commentaires

  1. C'est comment dire ... Assez psychologique comme lecture on va dire . Non ?
    Je pense pas être encore prête pour lire ce genre de chose.
    Bye et bon dimanche livresque

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui, assez finalement... ce n'est pas un livre que je conseillerai malgré l'agréable surprise que j'ai eu à la fin.
      Un bon début de semaine pour toi!!

      Supprimer
  2. J'ai trouvé leur relation fascinante!
    Sur tes conseils je vais me hâter de lire Ce qui a dévoré nos coeurs!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu apprécieras autant que moi!

      Supprimer
  3. Je ne pense pas me l'acheter maintenant mais je vais quand même le laisser dans ma wish list ...
    Par contre, je ne suis plus autant préssée de le lire ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. pour le coup si tu veux la découvrir, ce qui a dévoré nos coeurs de cet auteur a été un gros coup de coeur pour moi!!!!

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Laissez une empreinte !