Les Hauts de Hurle-Vent

d'Emily Brontë




Quatrième de couverture:
Les Hauts de Hurle-Vent sont des terres balayées par les vents du nord. Une famille y vivait, heureuse, quand un jeune bohémien attira le malheur. Mr. Earnshaw avait adopté et aimé Heathcliff. Mais ses enfants l'ont méprisé. Cachant son amour pour Catherine, la fille de son bienfaiteur, il prépare une vengeance diabolique. Il s'approprie la fortune de la famille et réduit les héritiers en esclavage. La malédiction pèsera sur toute la descendance jusqu'au jour où la fille de Catherine aimera à son tour un être misérable et frustre. Ce roman anglais, le plus célèbre du XIXe siècle à nos jours, a été écrit par une jeune fille qui vivait avec ses sœurs au milieu des landes de bruyère. Elle ne connut jamais cette passion violente ni cette haine destructrice. Elle imagina tout, même le fantôme de la femme aimée revenant tourmenter l'orgueilleux qui l'a tuée.

Mon avis:
Je n'avais aucune idée du contenu de ce roman bien que j'y associais quelques images en noir et blanc, si ce n'est bien sûr qu'il était question d'une grande histoire d'amour....

Pour commencer, j'ai beaucoup apprécié le début du roman. Je trouve que le personnage de Lockwood, nouveau locataire de Heathcliff à La Grange permet une belle entrée en matière. L'auteur place ainsi un cadre mystérieux et étrange sur l'ambiance et les habitants des Hauts de Hurle-Vent. J'ai vraiment accroché quand il dort dans la chambre de Catherine et lit ses mots laissés en marge de certains livres. On imagine alors le climat dans lequel Heathcliff et elle ont grandi sous la coupe de son frère... Il rencontre ensuite son fantôme et pousse la domestique de la Grange, Nelly Dean, à faire des confidences. A ce stade je frissonnais et me délectais d'en apprendre davantage et de comprendre ce qu'il était advenu de ces deux enfants, que s'était-il donc passé pour qu'elle meure et qu'il devienne cette brute terrifiante que Lockwood avait aperçu?

Malheureusement, j'ai rapidement déchanté. En effet, même si le début de l'histoire de la famille Earnshaw m'a plu, j'ai été déçue qu'il n'y ait rien d'autre que cette violence à tous les niveaux. J'ai été déçue que l'auteur ne me remontre pas Catherine et Heathcliff sous un autre jour, comme au début par l'entremise de son "journal". Tout au long du livre,  on a une vision hautement dramatique et très noire de leurs caractères. Tout m'a paru surjoué. J'espérai qu'un autre regard pourrait nuancer le point de vue de Mrs Dean, humanisant un peu ces personnages. Mais rien à faire, ils sont restés des personnages, pas des personnes... L'amour, le plus grand amour de tous les temps... Je ne l'ai pas entraperçu! Ils sont liés, ils sont l'un et l'autre une même partie d'un tout. Leur enfance a forgé entre eux quelque chose d'indestructible, certes. Mais je n'ai vu ni le reflet de la passion, ni celui de l'amour ou même de la vengeance dans l'attitude de Heathcliff. Juste le besoin d'anéantissement. Le vide.

J'étais un peu dépitée quand fort heureusement, la dernière partie du livre m'a permis de nuancer mon propos! En effet, j'ai été ravie de voir apparaître un amour véritable par le biais d'Edgar et de sa fille. On imagine alors la portée de l'amour qu'il éprouvait pour la mère. Enfin, on cesse de s'enliser et même lorsque la demoiselle est retenue de force et contrainte de tout perdre, prisonnière et maltraitée, un souffle nouveau jaillit, un petit vent de révolte qui a comme un air de résilience. Ouf, il leur reste une chance de se délester du poids de leurs ancêtres!

Je n'ai donc pas apprécié spécialement cette lecture, mais je suis ravie de cette découverte, d'autant plus que j'ai échappé avec plaisir à une grosse déception! Un autre classique découvert grâce à la LC proposée par coconut! Merci! Les avis des autres participants sont ici!


Commentaires

  1. j'ai lu ce livre il y a des années ! bonne journée

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour :)
    Oui c'est vrai que le début aussi n'est pas trop mal. Je pense qu'on a eu la même lecture. Je suis déçue, mais je suis contente de l'avoir lu quand même, donc merci pour cette co-organisation :)

    RépondreSupprimer
  3. Nous n'avons pas vécu cette histoire de la même façon, mais je comprends très bien ton sentiment.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, et c'est vraiment très riche de pouvoir se confronter avec d'autres visions de la même oeuvre!

      Supprimer
  4. Oh c'est vraiment dommage que tu n'es pas accroché plus que ça, j'ai été bouleversée par cette lecture, le style d'écriture de l'auteur m'a complètement envouté ! J'ai adoré le commentaire que t'as laissé sur mon blog ! Désolée de ne pas être plus présente sur la blogosphère mais la fin de l'année est chargée est j'ai de moins en moins de temps pour m'occuper de mes lectures/chroniques (snif !)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis ravie que tu aies trouvé le temps de nous accompagner encore sur cette LC!
      Bisous Kincaid ;-)

      Supprimer
  5. J'avais bien aimé cette lecture mais c'est vrai qu'il n'est pas exceptionnel. Enfin, c’était il y a longtemps et je ne m'en souviens pas vraiment. ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne sais pas à quel point il me marquera dans le temps!!!!

      Supprimer
  6. Chez moi aussi, la vengeance a totalement occulté l'histoire d'amour...

    RépondreSupprimer
  7. Comme toi, j'ai été emballée par le début et "déçue" par "l'histoire d'amour"... Je ne m'attendais pas à ça et si j'ai aimé le style, l'histoire ne m'a pas conquise...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On se retrouve bien en effet, c'est tout à fait ça!

      Supprimer
  8. Et voui difficile cette lecture et encore plus diffcile pour moi de donner mon avis (le voici avec beaucoup de retard http://globe-lecteur.blogspot.fr/2013/02/les-hauts-de-hurle-vent-emily-bronte-en.html)

    J'ai par contre bien apprécié cette écriture même si la lecture fut fastidieuse

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ... mais tu en es venue à bout!!! Je file lire ton avis!

      Supprimer
  9. moi je n'ai jamais réussis a rentré dans l'histoire. Pourtant on m'en avait une montagne. Mais pour ma part, il n'est pas aussi exceptionnel et je n'ai pas accroché. j'ai de loin préféré le livre de sa sœur charlotte "Jane Eyre"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'est pas moi qui vais te contredire, j'ai vraiment été déçue!!

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Laissez une empreinte !