Le Tailleur de pierre

de Camilla Läckberg


Quatrième de couverture:

« La dernière nasse était particulièrement lourde et il cala son pied sur le plat-bord pour la dégager sans se déséquilibrer. Lentement il la sentit céder et il espérait ne pas l'avoir esquintée. Il jeta un coup d'oeil par-dessus bord mais ce qu'il vit n'était pas le casier. C'était une main blanche qui fendit la surface agitée de l'eau et sembla montrer le ciel l'espace d'un instant.
Son premier réflexe fut de lâcher la corde et de laisser cette chose disparaître dans les profondeurs... »

Un pêcheur de Fjällbacka trouve une petite fille noyée.
Bientôt, on constate que Sara, sept ans, a de l'eau douce savonneuse dans les poumons.
Quelqu'un l'a donc tuée avant de la jeter à la mer.
Mais qui peut vouloir du mal à une petite fille ?
Alors qu'Erica vient de mettre leur bébé au monde et qu'il est bouleversé d'être papa, Patrik Hedström mène l'enquête sur cette horrible affaire.
Car sous les apparences tranquilles, Fjällbacka dissimule de sordides relations humaines - querelles de voisinage, conflits familiaux, pratiques pédophiles - dont les origines peuvent remonter jusqu'aux années 1920.
Quant aux coupables, ils pourraient même avoir quitté la ville depuis longtemps.
Mais lui vouer une haine éternelle.


Mon avis:

Dès les premières pages du livre, le corps d'une petite fille noyée remonte dans les nasses d'un pécheur. On apprend très vite qu'il s'agit d'un crime et pas d'un accident car elle a manifestement été tuée dans l'eau d'un bain.
L'auteur prend le temps de décrire le quotidien des personnages et on fait la connaissance de Patrick qui va mener l'enquête et de sa femme Erica en plein baby blues.
Deux histoires s'entremêlent.
D'un côté nous avons les faits qui se déroulent au présent avec l'alternance entre les points de vue d'Erica, de Patrick, du commissaire, des parents de la victimes et une multitude d'autres personnages. Dans un même chapitre on passe ainsi d'un point de vue à l'autre en sautant juste une petite ligne. Du coup j'ai été obligée à plusieurs reprises de revenir en arrière pour relire les lignes précédents une fois que j'avais réalisé qu'il était question de Charlotte ou de Niclas et plus d'Erica... Cela m'a un peu gêné. J'ai trouvé l'histoire morcelée sans que ça apporte réellement à l'intrigue. En effet, le rythme s'en trouve ralenti sans qu'il y ait de recoupement révélateur ou de lien entre les personnages. En me renseignant un peu plus sur l'oeuvre de l'auteur j'ai cru comprendre qu'Erica est un personnage récurrent dans ses livres. Je comprends du coup mieux les chapitres où il s'agit de sa soeur et cette fin... N'ayant pas ces éléments au moment de ma lecture je n'ai pas vraiment compris l'intérêt de certains chapitres qui n'apportaient rien à l'histoire. J'ai trouvé Patrick assez sympathique, mais sans plus. Encore une fois l'alternance systématique et la multitude des points de vue m'ont empêché de m'attacher aux personnages.
De l'autre côté on a une histoire passée, celle d'un tailleur de pierre... J'ai bien accroché à ce personnage qui prend plus de place. Mais là encore j'ai été déçue car le titre pouvait laisser penser que ce personnage aurait plus d'importance. Ce n'est pas son histoire qui est contée en parallèle mais celle d'une femme qui veut tout avoir. Ce coté de l'histoire est très noir: le secret du contenu de la boîte bleue, "l'humilité",  l'enlèvement de cette petite file... Le temps passe et l'horreur perdure.

J'aime beaucoup les romans noirs et les polars mais je crois que je suis passée à côté de celui-là. Rien ne m'a tenue en haleine. D'ailleurs y a-til vraiment des rebondissements dans cette enquête? Non, ça piétine. Patrick ne résout pas vraiment grand chose. La fin du roman m'a paru un peu facile... D'un côté de l'histoire comme de l'autre, j'ai été déçue!

Commentaires

  1. Je prends bien note de l'éviter ! je vais tenter de lire un maximum de lackberg parce qu'en mars je pars en suede pour un voyage littéraire !!! ( mon cadeau d'anniv, je vis avec un homme extraordinaire ! ) à stockholm pour millénium et à fjallbacka pour lackberg !
    Ton avis m'est très utile.

    A bientôt j'espère ;

    d'ailleurs je pense que c'est à toi que j'envoie le livre voyageur d'agathe la semaine prochaine non ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne sais pas si tu dois te fier à mon avis!!! Je l'ai lu avant les autres, ça passe certainement mieux quand on connait les personnages...
      Oui c'est moi qui vais lire Erdrich après toi! Tu aimes????
      Si tu n'as pas fini, prends ton temps! Bisous et à bientôt June ;-)

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Laissez une empreinte !