Oscar et la dame rose

d'Eric-Emmanuel Schmitt


Quatrième de couverture:

Voici les lettres adressées à Dieu par un enfant de dix ans.
Elles ont été retrouvées par Mamie Rose, la "dame rose" qui vient lui rendre visite à l'hôpital pour enfants. Elles décrivent douze jours de la vie d'Oscar, douze jours cocasses et poétiques, douze jours pleins de personnages drôles et émouvants.
Ces douze jours seront peut-être les douze derniers. Mais, grâce à Mamie Rose qui noue avec Oscar un très fort lien d'amour, ces douze jours deviendront une légende.


Mon avis:
J'ai retrouvé avec plaisir l'écriture de Schmitt et la particularité de son cycle de l'invisible, cette façon de dire beaucoup avec peu de mots et  "ce regard encyclopédique et léger sur ce qui fait vibrer le coeur des hommes." Il traite de la maladie chez l'enfant. De la mort. Du regard des autres sur les mourants. Y compris de la famille qui fuit. Mais cette dame Rose, ancienne catcheuse, n'a pas peur des mots, ni des sentiments. Encore un lien incroyable décrit dans ce livre, un lien qui permet à Oscar de vivre jusqu'au bout. Le cadeau qu'elle lui fait est incroyable, c'est toute une vie qu'il va vivre, chaque jour équivalant à dix ans. Le message est simple mais incroyable: "vivre chaque jour comme si c'était le premier". J'ai aimé la façon dont Oscar s'adresse à Dieu avec toute la justesse de l'enfance, la façon dont la mort est abordée, ainsi que l'amour, jusqu'à la dernière ligne. Un très beau texte. Encore!

L'avis d'Alex est là!

Commentaires

  1. Une lecture que j'ai adoré !C'était mon premier Schmitt et ça m'a donné envie d'en découvrir d'autres. Je suis contente qu'il te plaise également...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je l'ai découvert que récemment et pour l'instant j'ai tout apprécié... de là à dire que je suis fan... en fait oui ;-)

      Supprimer
  2. C'est avec ce roman que j'ai découvert Schmitt. Ce livre m'avait beaucoup émue et je me souviens avoir pleurée à la fin de l'histoire. Je trouve qu'il reflète parfaitement l'univers de Schmitt et sa plume juste et délicate.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui tout à fait, il dit d'ailleurs que c'est celui qui est le plus proche de ses croyances...

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Laissez une empreinte !