Fondation et empire

d'Issac Asimov



Quatrième de couverture:
Tandis que les crises qui secouent l'Empire redoublent de violence et annoncent son effondrement définitif, la Fondation créée par le psychohistorien Hari Seldon pour sauvegarder la civilisation devient de plus en plus puissante, suscitant naturellement convoitise et visées annexionnistes. En tout premier lieu, celles de Bel Riose, jeune général qui voit dans les secrets détenus par la Fondation le moyen de monter sur le trône. C'est alors qu'apparaît un mystérieux et invincible conquérant, surnommé le Mulet, que le plan de Seldon n'avait pas prévu...

Mon avis:
J'avais vraiment accroché sur le premier tome et j'ai retrouvé avec plaisir le monde d'Asimov. Fondation et Empire (le cycle de fondation, II) est composé de trois parties: Le général, le mulet et le clown.  Dans ce tome, les membres de la fondation peinent à identifier à nouveau une crise Seldon et ils décident d'agir même si les calculs de ce psychohistorien légendaire ne peuvent pas dévier à cause du comportement d'un individu. Mais tour à tour, Riose et le Mulet vont représenter un danger pour la Fondation. 
Dans le Général, on voit toutes les manipulations politiques du système au service de l'ambition d'un homme et j'ai pris plaisir à voir comment Ducem Barr et Devers réussissent à reprendre en main la situation afin que l'Empire ne menace plus la Fondation. 
Dans les deux parties suivantes on fait connaissance avec Toran et Bayta qui vont tenter d'en savoir plus sur ce "Mulet" à qui tout le monde rend les armes. Le capitaine Pritcher le voit comme une réelle menace pour la Fondation. Il le décrit comme un mutant ayant des pouvoirs extraordinaires. Le jeune couple "en lune de miel" va sauver le clown du mulet et l'emmener avec lui. Sur leur route, un à un, les mondes se soumettent au mulet. Blis, un grand savant, va chercher à localiser pour eux la seconde fondation... 
J'ai beaucoup aimé cette dernière partie où l'on tremble pour la fondation et où on n'imagine pas comment nos héros du moment vont pouvoir reprendre l'avantage sur le mulet. Le dénouement est bien ficelé et on laisse la Fondation en péril... Mais Seldon avait prévu que seul ce type de pouvoir psychique représentait un danger pour la Fondation. La seconde fondation est apparemment faite pour y résister... Vivement le tome suivant!!!

Commentaires

Enregistrer un commentaire

Laissez une empreinte !